Today: Thursday 5 August 2021 , 6:11 pm


advertisment
search




Allier (département)

Dernière mise à jour 13 heure , 46 minute 51 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Allier (département) ) It was sent to us on 05/08/2021 and was presented on 05/08/2021 and the last update on this page on 05/08/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
L’Allier ( Prononciation en français standard retranscrite phonémiquement selon la norme API.) est un département français situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’Insee et La Poste lui attribuent le code 03. Sa préfecture est Moulins.
Ce département correspond pour l'essentiel à l'ancienne province du Bourbonnais. Il possède également une frange nord de la Basse-Auvergne.

Dénomination

Le nom du département provient de celui d'une des rivières qui le parcourent, l'Allier. L'Allier est appelé en latin et en occitan, langue traditionnelle parlée dans la moitié sud du département.

Gentilé

Il n'existait pas de gentilé traditionnel pour nommer les habitants du département de l'Allier jusqu'au , date à laquelle le nom de Bourbonnais et Bourbonnaise est officialisé par le conseil départemental ..
En effet, les principaux noms usités étaient Bourbonnais, Élavérins, Alliérins et… habitants de l'Allier et le terme Bourbonnais était de loin le plus couramment utilisé tant par la presse locale que par les instances politiques, notamment le conseil général.
Une enquête de ce dernier, datée de 2001, réalisée auprès de la population, a montré que 50 % des habitants se définissaient comme Bourbonnais (et 35 % comme habitants de l'Allier) et lors de la consultation publique « Allier 2021 », 70 % des sondés ont estimé que Bourbonnais est le gentilé idéal pour les habitants du département.

Histoire


Le département est l'un des créés à la Révolution française, le , en application de la loi du . Il correspond à la majeure partie de l'ancienne province du Bourbonnais, à l'exception de Saint-Amand-Montrond et de sa région qui furent rattachés au Cher. Une cinquantaine de paroisses de l'ancienne province d'Auvergne (dont Cusset et Saint-Pourçain-sur-Sioule) furent incluses dans le territoire départemental.
En 1940, le gouvernement du maréchal Pétain s'installe dans la ville de Vichy, qui obtint alors le statut de sous-préfecture, à la place de Lapalisse.
Au la région Auvergne, à laquelle appartenait le département, fusionne avec la région Rhône-Alpes pour devenir la nouvelle région administrative Auvergne-Rhône-Alpes.

Héraldique

{{Blason-ville-fr
img1=Blason_dpt_fr_Allier.svg
legende1=Haute-Loire
texte= Blasonnement : D’azur semé de fleurs de lys d’or à la bande de gueules.https://armorialdefrance.fr/blasons_departements.php , consulté le .
Le blason de l'Allier, qui est aussi celui de l'ancienne province du Bourbonnais , est aux armes de la troisième maison de Bourbon issue de Robert de Clermont, sixième fils de saint Louis, qui épousa Béatrice de Bourbon et fut reconnu sire de Bourbon en 1283.

Géographie


thumbCarte de l'Allier avec ces principales villes, avec les départements limitrophes du Puy-de-Dôme (en jaune), la Creuse (en violet), le Cher (en bleu), la Nièvre (en vert clair), la Saône-et-Loire (en vert foncé) et la Loire (en gris).
Le département se trouve au centre de la France (le centre géographique de la France continentale est disputé entre plusieurs communes du nord-ouest de l'Allier et du sud du Cher). Il a une superficie de ( département français) mesurant environ d'est en ouest et du nord au sud ..
Le département de l'Allier est formé de la majeure partie de l'ancien Bourbonnais (une petite partie occupe le sud du Cher). Il fait partie des 11 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont il occupe le coin nord-ouest (avant la réforme territoriale de 2015, l'Allier faisait partie de l'ancienne région Auvergne). Il est limitrophe des départements du Cher (au nord-ouest), de la Nièvre (au nord), de Saône-et-Loire (au nord-est), de la Loire (à l'est) du Puy-de-Dôme (au sud) et de la Creuse (au sud-ouest).
Le département est principalement rural mais avec des industries (15 % des emplois soit plus que la moyenne de la France de province). Il compte en 2017, habitantsInsee statistiques 2017 avec trois agglomérations principales
Moulins, la préfecture (au centre-nord du département), Montluçon (au sud-ouest) et Vichy (au sud-est).
En plus de Vichy, le département comprend aussi deux autres villes thermales : Bourbon-l'Archambault et Néris-les-Bains.

Relief

Le département compte cinq régions avec des types de relief bien distincts. Le Bocage bourbonnais couvre la plus grande partie ouest (englobant la forêt de Tronçais) et centrale du département, suivi de la Sologne bourbonnaise pour la partie est - nord-est, la Montagne bourbonnaise, zone de moyenne montagne juste à l'est de Vichy, qui est le avec le Montoncel, point culminant du département à ), dans le sud-est la Limagne bourbonnaise, qui s’étend de Varennes à Gannat, et en est et à l'extrême sud-ouest du département la partie bourbonnaise des Combrailles, une région de basse montagne.
la Montagne bourbonnaise et les Combrailles sont les derniers reliefs septentrionaux du Massif central.

Le Bocage bourbonnais

Au nord, et ne dépassant guère les d'altitude, le Bocage bourbonnais occupe un bon tiers du département, avec deux déclinaisons, centre et ouest (pour la partie comprise entre le val de Cher et les limites occidentales du territoire). Le bocage est notamment remarquable pour sa richesse en forêts et bois, dont la célèbre forêt de Tronçais mais aussi les forêts de Moladier, Bagnolet, Civrais, Soulongis, Grosbois, Dreuille, Lespinasse ou la Suave. Sur presque tout le sud du bocage s’étend la Combraille, parfois baptisée Haut Bourbonnais, sur un territoire qui va au-delà des limites départementales de la Creuse et du Puy-de-Dôme. Cette zone du département culmine à à la Bosse, et les rivières (Sioule, Bouble et Cher) y ont creusé les gorges les plus pittoresques de l’Allier.
À l'ouest de Montluçon se situe la Châtaigneraie bourbonnaise située autour d'Huriel et se poursuit jusqu'à la pointe sud du Cher.

La Sologne bourbonnaise

À l'est, reliant le Val d’Allier et les frontières avec la Nièvre et la Saône-et-Loire, la Sologne bourbonnaise présente un bel équilibre entre prairies, cultures, bois et étangs, ce compromis entre agriculture et espaces semi-sauvages constituant un écrin très favorable à la faune et à la flore.

La Montagne bourbonnaise

La Montagne Bourbonnaise est une zone de moyenne montagne, située au sud-est du département, à l'est de la rivière Allier et de Vichy. Dans son prolongement au sud, elle prend naissance dès le Puy Saint-Ambroise ( ), près de Saint-Léon, pour ensuite s’affirmer sur tout le massif de l’Assise et des Bois Noirs, à la limite du Puy-de-Dôme et de la Loire, jalonnée par le Puy de Montoncel ( ), point culminant de l’Allier.

La Limagne bourbonnaise

Communément rassemblées sous la dénomination de Val d’Allier, la Limagne bourbonnaise et la Forterre s’étendent respectivement à l'ouest et à l'est de la rivière Allier, entre Vichy et Saint-Pourçain-sur-Sioule, avec une qualité essentielle, la fertilité. La Limagne bourbonnaise, entre Sioule et Allier, s'inscrit dans le triangle Gannat-Escurolles-Saint-Pourçain, tandis que la Forterre couvre l'ancien canton de Varennes-sur-Allier, avec une pointe jusqu’à Jaligny.

La Combraille

La ou les Combrailles, dont la partie bourbonnaise constitue l'extrême bande nord-est, est une région de basse montagne composée de collines et de gorges qui s’incline doucement vers le nord et l'est avec de nombreuses rivières et lacs.

Hydrographie

Le département est traversé à l'ouest par le Cher qui arrose Montluçon, en son centre par l'Allier, qui arrose Vichy puis Moulins, et son affluent la Sioule et à l'est par la Besbre, affluent de la Loire, fleuve marquant au nord-ouest la limite entre les départements de l'Allier et de la Saône-et-Loire.
L'Allier, souvent présentée comme "L'Allier, dernière rivière sauvage d'Europe" sur le site du tourisme de l'Allier est connu pour Allier (rivière)#Cruesses violentes crues.
L'ensemble du département est compris dans le bassin de la Loire.

Climat


L’Allier constitue une zone franche entre nord et midi. Globalement le département bénéficie d’un climat doux et humide, dominé par les vents d’ouest, ce qui contribue un peu plus à le démarquer de ses cousins auvergnats.
Le département de l’Allier est compris entre deux zones climatiques, une zone océanique plus ou moins altérée au nord et à l’ouest, ouverte aux influences atlantiques et une zone plus au sud avec un climat plus de montagne"Pluviométrie" sur le site de la préfecture de l'Allier.
L’humeur du temps s’identifie à la diversité des territoires Bourbonnais, comme les régions plates, et de faible altitude de la Sologne bourbonnaise et des grandes plaines fluviales ; les pays de collines, à l’altitude moyenne de 300 à , de la partie centrale du département ; ou la semi-montagne des cantons du sud, avec la Combraille et le Montagne bourbonnaise, entre 700 et .
On relève deux maxima de précipitations en juin et octobre, et un minimum en janvier-février, avec des moyennes de à Montluçon (altitude ) ; à Moulins ( ) ; à Vichy ( ) ; à Lapalisse ( ) ; et près de à l’Assise ( ).
Les vents atlantiques sont dominants, qu’ils soient d’ouest, nord-ouest, ou sud-ouest. L’influence du relief, notamment dans les vals de Cher et d’Allier, donne également des flux sud-nord.
L’insolation moyenne, relevée à la station météo de Vichy-Charmeil, sur la période 1971-2000, est de par an.

Démographie


En 2017, la population du département était de ce qui représente une densité moyenne de . De nombreuses régions de l'Allier ont une densité inférieure à .
L'Allier est confronté depuis le début des années 1980 à une baisse lente mais constante de sa population, ntre 2012 et 2017, elle a baissé en moyenne de 0,3%. Le département connait plusieurs handicaps démographiques. Le nombre des décès (4463 en 2019) est supérieur à celui des naissances (2777 en 2019), le solde naturel est donc déficitaire. Le taux des personnes âgées est important {{incise un quart des Bourbonnais sont âgés d'au moins "Ce qu'il faut retenir de l'étude de l'Insee sur la population de l'Allier", La Montagne, 10 décembre 2020 et le taux de fécondité faible de telle sorte que le solde naturel est déficitaire. Mais le solde migratoire qui était devenu très négatif, est redevenu positif depuis le début des années 2000. En 2017, se sont installées dans l'Allier quand 9000 en sont parties.
L'Allier compte trois agglomérations importantes: les unités urbaines de Vichy ( dont une petite partie s'étend sur le Puy-de-Dôme), de Montluçon ( ) et de Moulins ( ), ces 3 unités urbaines regroupent un peu plus de deux tiers de la population de l'Allier. Le reste du département comprend quelques petites villes et bourgs dispersés, principalement le long des rivières. Les villages peu nombreux sont éloignés les uns des autres, et c'est dans l'ensemble un département faiblement peuplé.
Jusque vers la fin du pourtant, la population augmenta grâce au développement de ses villes (industries à Montluçon et à Moulins, thermalisme à Vichy) qui compensa l'exode rural. Le département dépassa alors les . Après les pertes de la Première Guerre mondiale, la population se stabilisa, puis réaugmenta un peu dans les années 1960. Depuis, en raison de la poursuite de l'exode rural et surtout du déclin des industries anciennes, la population a diminué et vieilli régulièrement, passant de en 1968 à en 2006. Depuis le début des années 2000 cependant, on observe une stabilisation : le solde migratoire redevenu positif vient contrebalancer un solde naturel toujours négatif. Pour la première fois depuis les années 1960, la population du département a même légèrement augmenté sur la dernière période de référence (2009-2014). Reste à savoir si cette timide reprise se confirmera dans l'avenirDossier complet département de l'Allier, Insee..

Communes les plus peuplées


Néris-les-Bains est la seule ville du département à compter plus de 10 % de résidences secondaires : 504 pour en 1999. Vichy est elle la ville française comptant le plus de logements vacants: 22,2 % en 2015 ..

Unités urbaines

Selon l'INSEE, l'Allier comptait en 2010 treize unités urbaines, dont huit composées d'une commune isolée et cinq formant de petites agglomérations composées de deux à treize communes. de ces unités urbaines avaient plus de en 2012 :
{ />.
Les services marchands donnent eux une activité bien inférieure à la moyenne métropolitaine (38 % contre 46 %), au contraire des services non marchands plus présents (domaines médical, médico-social et social, en particulier, les établissements du domaine public).

Industrie

L'observatoire économique . répertorie, en 2015, / dans le secteur mécanique au sens large, 90 / dans la filière IAA, 150 / en transport et logistique, 360 / en filière bois, 94 / en écoactivités, et 16 / en santé.
  • La filière mécanique/électronique/informatique/automatique/plasturgie compte des grands groupes comme Sagem-Safran (à Montluçon), Potain-Manitowoc, PSA Peugeot Citroën, Dunlop Goodyear (à Montluçon), Erasteel-Eramet, Amis, Bosch (à Yzeure)… et un tissu de PME riche et diversifié. Son développement s'appuie sur le pôle de compétitivité Viameca et sur les formations techniques locales (Montluçon).
  • Une cinquantaine d’entreprises spécialisées opèrent en éco-construction, éco-énergie, éco-ingénierie (protection, analyse, récupération/traitement/élimination des déchets, liées au cluster d’excellence labellisé auvergnat (E2IA) et aux formations spécialisées à Montluçon et Vichy.
  • L'activité transport et logistique comporte plus de qui bénéficient d'une situation stratégique vers le nord via l'A77 et l'A71 (Paris, Nantes), l'est via la RCEA et le sud via l'A75, ainsi que des parcs d'activité logistique (La Loue à Montluçon, Château d'eau à Montmarault, Logiparc03 à Moulins, Écherolles à Saint-Loup) et les ZAC (à Saint-Pourcain, Vichy, Commentry et Lapalisse), plus des sociétés d'emballage.
  • La filière bois, liée à la sylviculture locale, compte des groupes leaders comme Berry Wood, Chignac Bois et scierie, Ets Canard, Ets J. Bourdier, Ets Roy et Fils, Fournel Emballages, Menuiserie Charpente Philippe Guillaumin, Menuiserie Dutour, Office national des forêts, Sedec, Sefic, Stand Expo Deco, Tonnerre.
  • La filière agroalimentaire s'appuie sur la forte tradition agricole locale, la qualité et le haut de gamme, principalement autour de l’eau et de la viande ainsi que le pôle de compétitivité d’envergure internationale Céréales Vallée. Elle compte de grands groupes industriels (Alliance Bigard Charal, Compagnie de Vichy, Épicentre, Kraft Food, Ldc, Sicarev, Société commerciale des eaux du bassin de Vichy…) et de nombreuses PME (Allier Volailles, Convivial, Pouzadoux, Puigrenier, Sicaba…).
  • La filière nutrition-santé compte une dizaine de sociétés actives dans la fabrication, l’emballage et le conditionnement et les biotechnologies, groupées dans une association (Nutravita). Elle bénéficie du dynamisme du Parc Naturopôle Nutrition santé et du BioParc de Vichy (L'Oréal Cosmétique à Vichy).

Grandes entreprises

On compte à fin : réalisant plus de d'euros de chiffre d'affaires annuel .

Agriculture, thermalisme


Tourisme

alt=La Cathédrale Notre-Dame de MoulinsvignetteLa Cathédrale Notre-Dame de Moulins
Le département de l'Allier est un pays de rivières, de bocage et de petites montagnes. Des paysages comme le bocage bourbonnais, la montagne bourbonnaise ou la forêt de Tronçais sont autant de lieux adaptés à la pratique d'activités de pleine nature : randonnée, cyclotourisme et VTT, pêche, nage, aviron et sports d'eaux vives.
Le thermalisme est un des secteurs phare de l'activité touristique bourbonnaise avec la station internationale de Vichy, et d'autres (Bourbon-l'Archambault, Néris-les-Bains).
Cette nature préservée abrite également une multitude de châteaux (plus de 500), d'églises romanes et de belles demeures.
La gastronomie bourbonnaise reflète l'histoire de la province et présente des produits de qualité : pâté aux pommes de terre, viande charolaise, andouillette, vins de saint-pourçain (AOC), chambérat du Bourbonnais, moutarde de Charroux, moulinois, vérités de Lapalisse et pastilles de Vichy.
Parmi les sites touristiques à visiter, on peut citer :
  • monuments : le château de Lapalisse et ses célèbres plafonds à caissons Renaissance, le château de Bourbon-l'Archambault, « berceau des Bourbons », le Grand Casino de Vichy, le beffroi Jacquemart de Moulins, le château de Chareil-Cintrat, la route historique des châteaux d'Auvergne ;
  • églises et abbayes : la cathédrale de Moulins et le triptyque de la Vierge en gloire, l'église prieurale Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Souvigny, plus communément appelée le « Saint-Denis » des Bourbons, l'église de Saint-Menoux, l'église de Saint-Désiré, l'église Saint-Croix de Saint-Pourçain-sur-Sioule, l'abbaye Saint-Vincent de Chantelle, l'abbaye de Sept-Fons à Diou ;
  • musées : Le centre national du costume de scène, le musée de la Visitation et de la Vie bourbonnaise, le musée Anne-de-Beaujeu, le musée de l'illustration jeunesse (MIJ), le musée du Bâtiment et la Maison Mantin à Moulins, le musée Augustin-Bernard à Bourbon-l'Archambault, le musée des Musiques populaires (Mupop) à Montluçon, le musée des Arts d'Afrique et d'Asie à Vichy, le musée de la Vigne et du Terroir à Saint-Pourçain-sur-Sioule, le musée de Souvigny, l'Historial du paysan soldat à Fleuriel;
  • beaux villages : Charroux, Hérisson, Souvigny et Verneuil-en-Bourbonnais ;
  • parcs et jardins : l'arboretum de Balaine, le parc des Sources et les parcs d'Allier de Vichy, la route des jardins du Massif Central, le parc de sculptures Erich Engelbrecht au château des Fougis, à ThionneParc de sculptures monumentales en acier plein par l'artiste d'origine allemande Erich Engelbrecht (1928-2011) ;
  • activités : Le Pal, parc d'attractions et animalier à Dompierre-sur-Besbre, Paléopolis, à Gannat, un site conçu pour comprendre les sciences de la vie et de la terre par le biais de la paléontologie, le ski dans la montagne bourbonnaise, à Lavoine, à la Loge des Gardes et au Mayet-de-Montagne, les gorges de Chouvigny, les plans d'eau de Pirot, de Sault, de Saint-Bonnet-Tronçais, du lac d'Allier de Vichy.
Trois villes se distinguent : Moulins, ville d'art et d'histoire, pour son patrimoine historique du , Montluçon, ville d'art et d'histoire, médiévale et festive dominée par son château, et Vichy, importante ville d'eaux et de musées.

Résidences secondaires

En 2008 le département comptait 7,5 % de résidences secondaires.
Ce tableau indique les principales communes de l’Allier dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.
Le département a attiré de nombreux étrangers, Britanniques, Belges, Suisses et Néerlandais. Ceux-ci ont acquis de nombreuses résidences secondaires en les rénovant, apportant ainsi à l’Allier une diversité culturelle sans égal.
On retrouve ainsi de nombreuses communes devenues « européennes », comme Pouzy-Mésangy qui accueille aujourd’hui des résidents britanniques et suisses.
{ style="text-align:right"
+Communes ayant plus de 10 % de résidences secondaires en 2008Source INSEE
! scope="col" Commune
! scope="col" Population municipale
! scope="col" Nombre de logements
! scope="col" Rés. secondaires
! scope="col" % rés. secondaires
-
! scope="row" Saint-Nicolas-des-Biefs
181 300 203 67,67 %
-
! scope="row" Laprugne
360 537 305 56,80 %
-
! scope="row" Chouvigny
239 268 131 48,88 %
-
! scope="row" Châtel-Montagne
419 373 131 35,15 %
-
! scope="row" Arfeuilles
685 667 234 35,08 %
-
! scope="row" Saint-Clément
355 313 105 33,55 %
-
! scope="row" Néris-les-Bains
435 23,62 %
-
! scope="row" Saint-Bonnet-Tronçais
755 538 125 23,32 %
-
! scope="row" Ébreuil
736 160 21,74 %
-
! scope="row" Cérilly
886 119 13,40 %
-
! scope="row" Bourbon-l'Archambault
170 11,17 %

Culture


Langues régionales

Fichier:Oc et Oïl Allier.pngvignetteOc et oïl dans l'Allier : Enquête linguistique de 1977 + enquête de Simone Escoffier pour la partie Est du département. Rouge : Occitan (parlers arverno-bourbonnais); Bleu : Français, dialecte du bourbonnais d'oïl.
Le département de l'Allier est traversé par la frontière entre langue d'oc et langue d'oïl Abel Hugo, France pittoresque, tome I, 1835..
Longtemps la population de l'Allier n'a pas parlé le français standard, mais une des langues locales suivantes :
  • bourbonnais, dialecte d'oïl (français), au nord d'une ligne Hérisson (oc)/ Saint-Pourçain-sur-Sioule (oïl)/ Lapalisse (oïl) ;
  • L'occitan - avec ses dialectes marchois (Montluçon ) et auvergnat (Vichy) - dans la moitié sud, appartient au Croissant{{Ouvrageprénom1=Guylainenom1=Brun-Trigaudtitre=Le Croissant : le concept et le mot. Contribution à l'histoire de la dialectologie française au nature ouvrage=thèselieu=Lyonéditeur=Centre d'études linguistiques Jacques Goudetcollection=Série dialectologieannée=1990., zone de transition et interférences entre français (oïl) et langue occitane . Cette zone est considérée par la plupart des linguistes comme de l'occitan avec une phonétique francisée .
  • Le francoprovençal est parlé dans quelques communes de l'est de l'Allier autour de Lenax et du Forez Bourbonnais.
Interférences :
  • dans le sud-est du département (notamment en Forterre . et Montagne bourbonnaise{{Ouvragelangue=françaisauteur1=Simone Escoffiertitre=La rencontre de la langue d'oïl, de la langue d'oc et du francoprovençal entre Loire et Allier : limites phonétiques et morphologiquespassage=lieu=Mâconéditeur=Imprimerie Protatnature ouvrage=thèseannée=1958date=pages totales=isbn=lire en ligne=commentaire=Édition identique de la même année : Publications de l'Institut de Linguistique romane de Lyon, 11, Paris, Les Belles Lettres.), l'influence du francoprovençal se fait sentir ;
  • au nord-ouest (et surtout dans l'ancienne partie bourbonnaise du département du Cher, vers Saint-Amand-Montrond), les parlers bourbonnais se rapprochent du berrichon.

Notes et références

Notes


Références


Voir aussi


Bibliographie

  • .
  • Articles connexes

    • Département français
    • Conseil départemental de l'Allier
    • Blason de l'Allier
    • Listes des cantons et des communes de l'Allier
    • Listes de ponts, de personnalités et de films tournés dans le département de l'Allier
    • Volontaires nationaux de l'Allier pendant la Révolution

    Liens externes

    • Conseil départemental de l'Allier
    • Préfecture de l'Allier

    *
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists