Today: Saturday 24 July 2021 , 11:28 am


advertisment
search




Ariège (département)

Dernière mise à jour 17 Jour , 20 heure 48 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Ariège (département) ) It was sent to us on 06/07/2021 and was presented on 06/07/2021 and the last update on this page on 06/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
L’Ariège ( Prononciation en français de France standardisé retranscrite phonémiquement selon la norme API. ; ) est un département français de la région Occitanie, nommé d'après la rivière homonyme. L’Insee et la Poste lui attribuent le code 09. Sa préfecture est Foix.

Géographie


Fichier:Valier.JPGthumb220pxLe mont Valier vu de la route du Port d'Aula dans le Haut Couserans
Fichier:Cathédrale Saint-Antonin de Pamiers (09).JPG220pxthumbCathédrale Saint-Antonin de Pamiers
Fichier:Chateau Lagarde 020.jpg220pxthumbLe château de Lagarde
Fichier:Nickel de Vives.jpgthumb220pxMérens (cheval)
Fichier:MaisonDesConsuls.jpg220pxthumbLes couverts de Mirepoix
Fichier:Chateau de Foix.jpg220pxthumbLe château de Foix
Fichier:Saint-Lizier - Cloître de la cathédrale - 20110308 (1).jpg220pxthumbLe cloître de la Cathédrale Saint-Lizier de Saint-Lizier
Fichier:Massif de Tabe 280.jpg220pxthumbLe massif de Tabe

Géographie physique

On peut distinguer trois grandes zones .
Voir aussi p. 430 (carte) et p. 431 (légende) (les couches géologiques de la carte ne sont pas nomenclaturées selon le format standard - qui est cependant minutieusement cité dans la légende -, mais avec des numéros que l'on retrouve dans la légende ). :

  • La plaine d'Ariège, située dans le nord du département, est constituée de plaines, de collines et de faibles vallons où l’agriculture est très présente. Une partie du Lauragais s’étend sur le nord-est du département. Deux rivières importantes, l’Ariège et la Lèze traversent la plaine du sud au nord. Le paysage de parcelles céréalières domine avec la culture du maïs et du tournesol et avec des prairies.
  • Le piémont pyrénéen regroupe le massif du Plantaurel et les collines prépyrénéennes inférieures à . Diverses structures géologiques forment des paysages contrastés comme la vallée de Foix dans son massif granitique ou la région de Lavelanet avec ses marnes et son calcaire.
  • Le haut pays ariégeois représente les hautes montagnes des Pyrénées dépassant les d'altitude. La pique d'Estats, le pic de Montcalm et le pic du Port de Sullo sont les points culminants du département avec , et respectivement. La forêt domine le paysage où cohabitent des essences de résineux avec des feuillus comme les châtaigniers, les robiniers faux-acacias, les frênes et les hêtres.

Géographie humaine

L’Ariège fait partie de la Région Occitanie. Elle est limitrophe des départements de la Haute-Garonne (à l’ouest et au nord), de l’Aude à l’est et des Pyrénées-Orientales au sud-est, ainsi que de l’Espagne (province de Lérida) et de l’Andorre au sud.
D’une superficie de , le département est divisé en trois arrondissements, Foix, Pamiers et Saint-Girons .
Il est en outre composé de 13 cantons, 8 intercommunalités et 327 communes.
En 2009, le parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises est créé, couvrant environ 40 % de la superficie du département de l'Ariège.

Histoire


Le département a été créé à la Révolution française, le en application de la loi du , à partir du Comté de Foix (Languedoc) et de la vicomté de Couserans, d'une partie du comté de Comminges (Gascogne).
thumbcenterL'Ariège et les provinces et pays qui occupaient son territoire avant la Révolution :
Une demande au Conseil d'État a été déposée en 2005 afin de renommer le département en Ariège-Pyrénées . Selon les défenseurs de ce projet, la mention « Pyrénées » permettrait de mieux situer le département afin de le promouvoir dans toute la France. .
Au la région Midi-Pyrénées, à laquelle appartenait le département, fusionne avec la région Languedoc-Roussillon pour devenir la nouvelle région administrative Occitanie.

Hymne ariégeois

La chanson patriotique Arièjo ô moun Païs (en occitan) fut écrite par le curé Sabas Maury né le 1863 à Gestiès dans la vallée du Siguer, curé de Miglos et de Varilhes. Dédicacée à la société Amicale des Ariégeois à Paris, elle devint alors tout naturellement l'hymne ariégeois .

Politique

Le département compte 2 circonscriptions législatives et 13 cantons. D'une manière générale on peut dire que :
{{CitationDe tradition républicaine et laïque depuis la République, l'Ariège est solidement tenue par le Parti socialiste, même si, ces dernières années, la droite est parvenue à enfoncer quelques coins de la forteresse.{{Lien weblangue=frurl=http://www.atlaspol.com/MDPY/ariege.htmtitre=Description et Atlas politiques du département de l'Ariègeauteur=lien auteur=année=mois=site=http://www.atlaspol.coméditeur=Atlaspol, site de cartographie géopolitiquepage=citation=en ligne le=consulté le=
Il n'en demeure pas moins qu'avec une représentation parlementaire très majoritairement issue du PS jusqu'en 2017Douze des quinze législatures de la République ont vu les Ariégeois n'élire que des socialistes à l'Assemblée., et un Conseil départemental dont 22 des 26 élus en 2015 sont membres ou proches de ce parti, l'orientation politique du département est clairement identifiée. En 2007, c'est le département qui a le plus voté pour Ségolène Royal (59.56 %). En 2012, c'est le troisième département de France qui vota le plus pour François Hollande avec 64,69 % juste derrière la Corrèze et la Seine-Saint-Denis.
L'Ariège se distingue encore une fois du reste du territoire et confirme son ancrage à gauche en plaçant en tête (deuxième département après la Seine Saint-Denis), lors de l'élection présidentielle de 2017, le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon avec 26,77 % des suffrages exprimés, suivi par Marine Le Pen avec 21,70 %. Arrive en troisième position Emmanuel Macron avec 20,91 %. François Fillon n'arrive qu'en quatrième position avec 12,74 % des suffrages exprimés, il s'agit du plus mauvais score du candidat Les Républicains sur tout le territoire national. Chose tout à fait inédite en Ariège, qui avait pourtant depuis le début de la République placé à chaque élection présidentielle le candidat du Parti socialiste en tête, ce dernier (Benoît Hamon) n'arrive qu'en cinquième position avec 7,86 %. Les autres candidats ne dépassent pas la barre des 5 % des suffrages exprimés.
Coup de tonnerre en Ariège lors des élections législatives de 2017 où pour la première fois depuis 89 ans, la « forteresse socialiste » est tombée au soir du tour. En effet aucun député socialiste ne représente dès lors le département, tous éliminés dès le tour. Les candidats de la France insoumise sont élus au second tour à une courte majorité dans les deux circonscriptions que compte le département face aux candidats d'En Marche. L'Ariège se distingue une fois de plus au niveau national, seul département à donner la totalité de ses sièges à la France Insoumise.
Si la parité homme / femme, est bien respectée pour les députés ( Bénédicte Taurine et M. Michel Larive) la totalité des 22 conseillers généraux sont des hommes jusqu'en 2011, date à laquelle deux femmes parviennent à se faire élire.

Climat

Le département est à la limite orientale de la prépondérance océanique dans le régime des pluies, mais d'autres influences se font sentir :
  • méditerranéenne, notamment visible par la végétation des collines du piémont, de la vallée de l'Ariège vers Tarascon et du Pays de Sault ;
  • continentale dans les vallées pyrénéennes (nombreux orages, amplitude thermique élevée entre le jour et la nuit).
Il n'y a pas de tendance marquée à la sécheresse estivale : le flux de nord-ouest apporte des pluies tout au long de l'année. La pluviométrie, modérée sur le piémont et dans certaines vallées abritées (cumuls de ), s'accroît sensiblement sur les massifs et dans les hautes vallées ( ). Les versants exposés au nord-ouest sont logiquement les plus humides (Aulus-les-Bains, Orlu…), ainsi que toutes les crêtes frontalières qui subissent aussi le flux de sud-ouest alors que celui-ci est peu actif ailleurs (effet de foehn). L'enneigement est fréquent au-dessus de , durable plusieurs mois de suite au-dessus de . Des espaces péri-glaciaires existent au-dessus de (le seul glacier ariégeois se trouve au Mont Valier, près de Castillon-en-Couserans).
Les températures sont douces sur le piémont : à Foix, il fait en moyenne en janvier et en juillet. Elles déclinent rapidement avec l'altitude : à l'Hospitalet ( ), on relève en janvier et en juillet.

Économie

{ dont Cantegril, prix Fémina 1922.
  • Isabelle Sandy (1884-1975), écrivain, née à Saint-Pierre-de-Rivière
  • Louis-Henry Destel (1885-1962), romancier, né à Lézat-sur-Lèze
  • Pierre Dumas
  • Marcel Pagnol (1895-1974), romancier, dramaturge et cinéaste, était professeur à l'École Supérieure de Mirepoix.
  • Adelin Moulis (1896-1996), poète, historien et folkloriste. Né à Fougax-et-Barrineuf, mort à Mazères.
  • Raymond Abellio (Georges Soulès) (1907-1986) Philosophe, romancier. Famille paternelle originaire d'Ax-les-Thermes et famille maternelle de Seix en Haut-Couserans.
  • Gaston Massat (1909-1966), poète surréaliste et résistant, né à Saint-Girons
  • Michel-Aimé Baudouy (1909-1999), universitaire, romancier et auteur dramatique, né au Vernet d'Ariège
  • Max-Firmin Leclerc (1923-2014), écrivain et réalisateur de télévision, a vécu sur la commune de Durfort (Maloureille) de 1974 à 1988.
  • Christian Bernadac (1937-2003), journaliste et écrivain, né à Tarascon-sur-Ariège.
  • Michel Cosem, né en 1939, éditeur, écrivain, a vécu longtemps en Ariège, auteur de L'Ariège : vérités et émotions, photogr. Fabien Boutet . coll. "Patrimoine & territoires", 2013.
  • Christian Saint-Paul, né en 1948 au Mas-d'Azil, éditeur, poète et chroniqueur radio.
  • Georges-Patrick Gleize (1952-), romancier et historien.
  • Patrick Cintas (1954-), écrivain, peintre, sculpteur, compositeur.
  • Espé (1974-), auteur de bandes dessinées.
  • Politique

    • Marc-Guillaume-Alexis Vadier (1736-1828), homme politique, député à la Convention nationale, créateur du département de l'Ariège
    • Joseph Lakanal (1762-1845), né à Serres-sur-Arget, député à la Convention nationale
    • Léon Galy-Gasparrou (1850-1921), député de l'Ariège
    • Théophile Delcassé (1852-1923), homme politique, plusieurs fois ministre des Affaires étrangères, en particulier lors de la conclusion de l'Entente cordiale avec la Grande-Bretagne, né à Pamiers
    • Paul Caujolle (1891-1955), maire de Siguer, conseiller général de l’Ariège et président de l’ordre national des experts comptables
    • Pierre Dumas (1891-1967), né et mort à Saint-Martin-d'Oydes (une avenue y porte son nom), écrivain et journaliste, grand résistant connu sous le nom de « st Jean », homme politique, député de la Haute-Garonne
    • Paul Vaillant-Couturier (Paris 1892-1937) originaire de Sainte-Croix-Volvestre.
    • François Camel (1893-1941)
    • Georges Galy-Gasparrou (1896-1977), député, secrétaire d'État à l'information, maire de Massat
    • François Verdier (1900-1944), né à Lézat-sur-Lèze, résistant Ariégeois choisi par le Général de Gaulle pour devenir le chef des Mouvements Unis de la Résistance du Sud-Ouest. Il est mort assassiné par la Gestapo en 1944 en forêt de Bouconne.
    • André Trigano (1925-) Officier de la Légion d'Honneur. Il fut maire de Mazères durant 24 ans, conseiller général du canton de Saverdun et député de la de l'Ariège de 1993 à 1997. Maire de Pamiers, il est aussi le frère de Gilbert Trigano, cofondateur du Club Med.
    • Roger Fauroux (1926-), ancien ministre, ancien maire de Saint-Girons
    • Augustin Bonrepaux (1936-), homme politique, ancien député de l'Ariège et président du conseil général de l'Ariège, ancien président de la commission des finances à l'Assemblée nationale. Acteur du désenclavement routier de l'Ariège notamment par le tunnel du Puymorens
    • Henri Nayrou (1944-), homme politique, ancien député de l'Ariège et président du conseil départemental de l'Ariège, ancien maire de La Bastide-de-Sérou.
    • Jean-Pierre Bel (1951-), sénateur, président du Sénat français du octobre 2011 au 30 septembre 2014

    Religion

    • Lizier de Couserans (508-546), second évêque de Couserans, sanctifié.
    • Bernard Saisset (1232-1314), premier évêque de Pamiers.
    • Jacques Fournier (1285-1342), évêque de Pamiers puis de Mirepoix, pape sous le nom de Benoît XII de 1336 à 1342 (Avignon), né à Canté près de Saverdun
    • François de Caulet (1610-1680), évêque de Pamiers
    • Jean-François Boyer (1675-1755), évêque de Mirepoix, précepteur du Dauphin, fils de Louis XV
    • Sabas Maury, curé de Miglos de 1890 à 1906 et créateur dArièjo ô moun Païs l'hymne ariégeois bien connu
    • Jean-Marc Eychenne évêque de Pamiers, Couserans, Mirepoix. Nommé le 17 décembre 2014 par le pape François.

    Sciences et techniques

    • Aristide Bergès (1833-1904), ingénieur - inventeur du terme houille blanche
    • Alexandre Grothendieck (1928-2014), mathématicien mort à Saint-Lizier
    • Raymond Augustin Mailhat (1862–1923), fabricant de télescopes et d'instruments optiques de précision
    • Henri Martre (1928-2018), polytechnicien, PDG d'Aérospatiale, président du GIFAS

    Sports

    • Louis-Henry Destel (1885-1962), écrivain du rugby, né à Lézat-sur-Lèze
    • Jacques Dupont (né en 1928), cycliste, détenteur du record olympique, né à Lézat-sur-Lèze
    • Claude Piquemal (né en 1939), athlète sprinteur français médaillé olympique, né à Siguer
    • Aldo Quaglio (né en 1932), joueur de rugby international français, né et formé à Lavelanet
    • Jacques Crampagne (né en 1944), joueur de rugby international français, né à Foix
    • Patrick Estève (né en 1959), joueur de rugby international français, né et formé à Lavelanet
    • Claude Bergeaud (né en 1960), entraineur de basketball français, né à Artigat
    • Sylvain Dispagne (né en 1968), joueur de rugby international français, né à Saint-Girons
    • Jean-Louis Jordana (né en 1968), joueur de rugby international français, né et formé à Lavelanet
    • Michel Marfaing (né en 1970), joueur de rugby international français, né et formé à Pamiers
    • Fabien Barthez (né en 1971), footballeur international français, né à Lavelanet
    • Éric Carrière (né en 1973), footballeur international français, né à Foix
    • Fabien Pelous (né en 1973), joueur de rugby international français, né à Toulouse et formé à Saverdun
    • Benoît Baby (né en 1983), joueur de rugby international français, né à Lavelanet et formé à Toulouse
    • Yoann Huget (né en 1987), joueur de rugby international français, né à Pamiers et formé à Toulouse
    • Jean-Marc Doussain (né en 1991), joueur de rugby international français, né et formé à Toulouse, originaire de Sainte-Croix-Volvestre
    • Laurent Bonzon, vice champion d'Europe Judo Jujitsu né en 1969
    • Mylène Guirault, vice championne du monde de jujistu née en 1985
    • Perrine Laffont (née en 1998), skieuse française, née à Lavelanet et initiée aux Monts d'Olmes. Championne olympique de ski de bosses aux Jeux Olympiques d'hiver 2018.

    Divers

  • Chloé Mortaud (1989), Miss France en 2009.
  • Gastronomie

    • Bethmale (fromage)
    • Flocon d'Ariège, confiserie
    • Hypocras, apéritif

    Tourisme


    • Agence de Développement Touristique Ariège Pyrénées
    • Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises

    Les résidences secondaires

    Selon le recensement général de la population du janvier 2008, 25,3 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.
    Ce tableau indique les principales communes de l'Ariège dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.
    {
    ! style="text-align:left" Ville
    ! style="text-align:left" Population municipale
    ! style="text-align:left" Nombre de logements
    ! style="text-align:left" Résidences secondaires
    ! style="text-align:left" % résidences secondaires
    -
    style="text-align:left"
    Suc-et-Sentenac
    60
    259
    226
    87,25 %
    -
    style="text-align:left"
    Ustou (Guzet-neige)
    346


    81,82 %
    -
    style="text-align:left"
    Couflens
    84
    279
    223
    79,81 %
    -
    style="text-align:left"
    Boussenac
    188
    473
    366
    77,45 %
    -
    style="text-align:left"
    Quérigut
    139
    326
    250
    76,62 %
    -
    style="text-align:left"
    Ax-les-Thermes



    75,77 %
    -
    style="text-align:left"
    Le Port
    204
    464
    348
    74,90 %
    -
    style="text-align:left"
    Saint-Lary
    155
    347
    247
    71,15 %
    -
    style="text-align:left"
    Sentein
    146
    365
    258
    70,64 %
    -
    style="text-align:left"
    Aulus-les-Bains
    207
    446
    311
    69,73 %
    -
    style="text-align:left"
    Montferrier
    647
    942
    604
    64,13 %
    -
    style="text-align:left"
    Les Bordes-sur-Lez
    165
    317
    201
    63,29 %
    -
    style="text-align:left"
    Soulan
    345
    462
    285
    61,77 %
    -
    style="text-align:left"
    Biert
    295
    490
    302
    61,63 %
    -
    style="text-align:left"
    Seix
    816
    973
    567
    58,27 %
    -
    style="text-align:left"
    Rabat-les-Trois-Seigneurs
    307
    395
    228
    57,85 %
    -
    style="text-align:left"
    Saurat
    596
    854
    489
    57,26 %
    -
    style="text-align:left"
    Auzat
    599
    694
    395
    56,89 %
    -
    style="text-align:left"
    Soueix-Rogalle
    375
    437
    244
    55,93 %
    -
    style="text-align:left"
    Massat
    710
    914
    507
    55,52 %
    -
    style="text-align:left"
    Savignac-les-Ormeaux
    395
    447
    246
    55,00 %
    -
    style="text-align:left"
    Ercé
    550
    589
    315
    53,54 %
    -
    style="text-align:left"
    Les Cabannes
    347
    385
    203
    52,65 %
    -
    style="text-align:left"
    Oust
    533
    536
    260
    48,51 %
    -
    style="text-align:left"
    Vicdessos
    511
    479
    203
    52,65 %
    -
    style="text-align:left"
    Serres-sur-Arget
    779
    594
    248
    41,83 %
    -
    style="text-align:left"
    Daumazan-sur-Arize
    715
    554
    204
    36,71 %
    -
    style="text-align:left"
    Bélesta

    829
    219
    26,48 %'
  • Source INSEE, chiffres au 01/01/2008.
  • Notes et références

    Notes


    Références


    Voir aussi


    Bibliographie

    • Michel Chevalier, L'Ariège'', photographies de Nicolas Fediaevsky, Ouest-France, 1985
    • .
    • .
    • {{Ouvrageauteur1=Claudine Pailhèstitre=La Vie en Ariège au lieu=Pauéditeur=Cairncollection=La vie au quotidienannée=2008pages totales=347isbn=bnf=41389191 ce livre est réédité par Cairn, en 2015.
    • .
    • .

    Articles connexes

    • Liste des communes de l'Ariège
    • Liste des conseillers généraux de l'Ariège
    • Liste de films tournés dans l'Ariège
    • Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises
    • Volontaires nationaux de l'Ariège pendant la Révolution

    Liens externes

    • Préfecture de l'Ariège
    • Conseil départemental de l'Ariège
    • Chambre de commerce et de l'industrie de l'Ariège
    • Le portail de l'économie ariégeoise

    *
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists