Today: Saturday 24 July 2021 , 4:55 am


advertisment
search




Marcel Arland

Dernière mise à jour 2 Mois , 7 Jour 10 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Marcel Arland ) It was sent to us on 17/05/2021 and was presented on 17/05/2021 and the last update on this page on 17/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Marcel Arland, né le à Varennes-sur-Amance (Haute-Marne) et mort le à Saint-Sauveur-sur-École (Seine-et-Marne), est un écrivain, essayiste, critique littéraire et scénariste français.

Biographie

Marcel Arland naît dans l'Est, à Varennes-sur-Amance (Haute-Marne, pendant un temps une commune de Terre-Natale) le .
Deux grandes blessures marquent son enfance. D'abord, la mort brutale du père, Victor Arland, d'un cancer en 1903, alors que Marcel Arland n'est âgé que de trois ans et demi. Puis la relation conflictuelle avec la mère, qui s'enferme dans son rôle de veuve, incapable de prodiguer à ses deux fils la moindre marque d'affection. Marcel Arland décrit ainsi son enfance dans Ce fut ainsi : ..
Cette conscience d'être orphelin, et cette construction autour d'une figure absente, à la fois celle du père et de la mère, marqueront durablement l'œuvre de Marcel Arland, sous-tendue par la recherche d'une « absolue sincérité », et sur laquelle planent souvent l'ombre de la mort, à travers les motifs récurrents de cimetière, de suicide, de désespoir…
Monté à Paris pour étudier à la Sorbonne, il se lie avec André Dhôtel, Georges Limbour, Roger Vitrac et René Crevel. Avec eux, il fonde une revue éphémère, Aventure, inspirée du mouvement Dada, puis une autre : Dés. Il fait ensuite la connaissance d'André Malraux qui restera son ami, en dépit de leur différence de tempérament.
En 1924, il publie dans La Nouvelle Revue française (NRF) un article intitulé « Sur un nouveau mal du siècle » qui aura un grand retentissement ; il y critique les postures des surréalistes et demande une littérature qui soit en même temps une éthique : . Jacques Rivière lui répondra et une décade de Pontigny sera consacrée à cet article et à ses thèses.
Il reçoit le prix Goncourt en 1929 pour L'Ordre, un long roman de formation dont le héros, Gilbert, est une sorte de Rimbaud des années 1920. À la même époque, sa collaboration avec la NRF grandit : il y tient la chronique des romans.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il collabore à la revue Comoedia et à la NRF de Pierre Drieu la Rochelle Comme le prouve sa correspondance avec Jean Paulhan et comme l'indique Jacques Lecarme dans La Nouvelle revue française de Jean Paulhan (1925-1940 et 1953-1968), Éditions du Manuscrit, 2006, p. 260..
Lorsque la revue éditée par Gallimard reparaît en 1953, il en devient le codirecteur aux côtés de Jean Paulhan. La même année, il devient membre du conseil culturel du Cercle culturel de Royaumont.
On peut dire qu'il vit alors pour servir la littérature : aider les jeunes écrivains, les conseiller, les faire connaître {{Inciseon dit que Jean-Marie Le Clézio lui doit d'avoir été publié éditer de très bons textes d'auteurs connus ou inconnus, enrichir la NRF de notes sur l'actualité artistique ou sociale parfois. Cette période sera l'apogée de sa carrière.
Bien qu'il ait juré de ne jamais postuler à aucune place dans une quelconque académie pour rester libre (c'était une obsession), il ne pourra refuser l'invitation que lui feront ses pairs et entrera à l'Académie française en 1968, pour y occuper le siège d'André Maurois. Il posa seulement pour condition de ne pas effectuer les visites exigées d'ordinaire des candidats.
En 1977, il cède la direction de la NRF à Georges Lambrichs.
Marcel Arland meurt subitement le dans sa maison de Brinville, près de Fontainebleau. Son épouse meurt en octobre de la même année.
Ses manuscrits et sa correspondance ont été légués après sa mort à la bibliothèque littéraire Jacques DoucetSite de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet, consulté le 17 septembre 2011..
Il est inhumé à Varennes-sur-Amance.
.

ŒuvresRéférence, sauf mention contraire : catalogue de Gallimard, en ligne.


Fictions


Essais, mémoires et travaux scientifiques

  • Essais critiques et nouveaux essais critiques, Gallimard-NRF, coll. Blanche, 1931, , 240 p.
  • Anthologie de la poésie française, choix et commentaires par Marcel Arland, Stock, Delamain & Boutelleau, 1942, 654 p.
  • Marivaux, Gallimard, coll. Les essais, 1950, , 272 p. Prix Sainte-Beuve (1950)Présentation de l'ouvrage en ligne sur le site de l'éditeur. https://storage.googleapis.com/cantookhub-media-eden/e3/d8a7a170c037bed4b12b801c304efd9c5b6a3a.pdf Extrait en ligne.
  • Les Échanges, Gallimard, 1946, .
  • La Prose française : anthologie, histoire et critique d'un art (Stock, Delamain & Boutelleau, 1951).
  • Essais et nouveaux essais critiques (Gallimard, 1952), tome II.
  • La Grâce d'écrire, Gallimard-NRF, 1955, .
  • Marivaux, romans, texte présenté et préfacé par Marcel Arland. Paris, Gallimard, coll. La Pléiade, 1957.
  • Marivaux, théâtre complet, texte préfacé et annoté par Marcel Arland. Paris, Gallimard, coll. La Pléiade, 1961.
  • Catalogue de l'exposition Jean Revol, Galerie Louis Carré, 1963.
  • Proche du silence, mémoires, Gallimard, 1973.
  • Avons-nous vécu ?, mémoires, Gallimard-NRF, 1977.
  • Ce fut ainsi, Gallimard-NRF, 1979.
  • Lumière du soir, Gallimard-NRF, 1983.
  • Absent du catalogue de la Bibliothèque nationale de France le 24 juin 2020..
  • Georges Rouault, André Suarès, Correspondance (1911-1948), introduction de Marcel Arland, Gallimard, 1960, XXIV, 358 p. Réédité par Gallimard en 1991, ( ).
  • Hommage à la nouvelle, Nouvelle revue française, 10 octobre 1973, n° 250.
  • Discours de réception à l'Académie française et réponse de Jean Mistler, Gallimard, coll. Blanche, 1969, .
  • La Nuit et les sources précédé de Je vous écris..., Gallimard, coll. Blanche, 1968, .
  • Carnets de Gilbert, Gallimard, 1930, illustrations de Georges Rouault.
    • Rééd. Carnets de Gilbert suivi de Carnets d'un personnage, Qui parle ? et de J'écoute, Gallimard, 1967. Portrait de l'auteur par Jean Bazaine.

Correspondance

  • Marcel Arland - Jean Paulhan, Correspondance (1936-1945), Gallimard, coll. Cahiers de la NRF. Série Jean Paulhand, 2000, .
  • Scénariste

    • 1968 : Provinces (épisode « La Mère »), série télévisée.
    • 1985 : L'Ordre, d’Étienne Périer.

    Hommages

    • Le titre Terre natale (Gallimard, 1938) fut retenu comme nom pour la commune de Terre-Natale résultant de la fusion des communes autour de Varennes-sur-Amance, sa ville natale, et le Canton de Terre-Natale.
    • La bibliothèque municipale de Langres porte son nomhttps://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0027176..

    Bibliographie

    • Christophe Baillat, L’Abécédaire Arland, Librairie la Ruche aux livres, Orséry, 2018 .
    • Victoire Diethelm, Présence du biographique chez Marcel Arland, Revue italienne d’études françaises, 2018, n° 8, en ligne, DOI : https://doi.org/10.4000/rief.1713.
    • Michel Crépu, Et Marcel Arland, au fait ?, 2015, en ligne.
    • Michel Crépu, Arland ou Céline, 2015, en ligne.

    Notes et références


    Annexes

    Liens externes

    • Marcel Arland sur l'Internet Movie Database.
    • Catalogue des archives de l'auteur conservées à la bibliothèque littéraire Jacques Doucet.
    {{Palette
    Catégorie:Écrivain français du XXe siècle
    Catégorie:Essayiste français du XXe siècle
    Catégorie:Romancier français du XXe siècle
    Catégorie:Épistolier français
    Catégorie:Épistolier du XXe siècle
    Catégorie:Anthologiste français
    Catégorie:Scénariste français
    Catégorie:Lauréat du prix Goncourt
    Catégorie:Lauréat du grand prix de littérature de l'Académie française
    Catégorie:Membre de l'Académie française
    Catégorie:Collaborateur de Comœdia
    Catégorie:Collaborateur de Carrefour (hebdomadaire)
    Catégorie:Naissance en juillet 1899
    Catégorie:Naissance en Haute-Marne
    Catégorie:Décès en janvier 1986
    Catégorie:Décès en Seine-et-Marne
    Catégorie:Décès à 86 ans
    Catégorie:Commandeur de la Légion d'honneur
    Catégorie:Commandeur des Arts et des Lettres
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists