Today: Friday 18 June 2021 , 3:43 am


advertisment
search


Roger-Edgar Gillet

Dernière mise à jour 29 Jour , 9 heure 15 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Roger-Edgar Gillet ) It was sent to us on 19/05/2021 and was presented on 19/05/2021 and the last update on this page on 19/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Roger-Edgar Gillet, né à Paris le et mort le à Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine, est un peintre et graveur français.

Biographie


Ne en 1924 à Paris Roger-Edgar Gillet suit les cours de gravure en médaille de l'École Boulle de 1939 à 1943, fréquentant également, afin d'éviter le Service du travail obligatoire, les cours de Maurice Brianchon à l'École nationale supérieure des arts décoratifsBernard Dorival, Les peintres du siècle du cubisme à l'abstraction, 1914-1957, Éditions Pierre Tismé, 1957, page 157.. Puis il enseigne à l'académie Julian . de 1946 à 1948, où il rencontre Thérèse qui deviendra son épouse.
Il œuvre dans un premier temps dans une esthétique abstraite. Il participe à plusieurs expositions organisées par les critiques Michel Tapié et Charles Estienne. Il est alors associé à l'abstraction lyrique européenne, aussi dénommée art informel ou Nouvelle École de Paris avec des peintres comme Georges Mathieu, Pierre Alechinsky, Jean Messagier, Serge Poliakoff, Jean-Paul Riopelle, Jean Fautrier, Hans Hartung ou Zao Wou-Ki…
Il présente sa première exposition personnelle en 1953 à la galerie Craven, à Paris. En 1954, on lui remet le prix Fénéon, puis à la suite d'une exposition à la galerie de France, il obtient le prix Catherwood et part aux États-Unis. À son retour il expose à la galerie Ariel. En 1957 il rejoint la Galerie de France avec d’autres jeunes peintres (Alechinsky, Levée, Maryan) et y a 3 expositions personnelles en 1959,1961 et 1963. S’éloignant de l abstraction il quitte la Galerie de France et retrouve la Galerie Ariel de son ami Jean Pollack. Celui-ci affirme clairement la ligne de sa galerie, notamment avec l'exposition « 15 peintres de ma génération » (1964). Ces peintres sont des amis de Gillet, surtout Albert Bitran, Jacques Doucet, André Marfaing, Maryan, Jean Messagier, Paul Rebeyrolle…
Au Milieu des années 1960 Roger-Edgar Gillet se tourne vers la figuration, et l'humanité devient le sujet central de son œuvre. Sa production se présente clairement sous forme de séries : Les Poux, Les Juges, Les Bigotes, Marilyn, Les Musiciens, Les Mutants… Par ailleurs, il n'hésite pas à citer des thèmes de la peinture religieuse tels que La Cène ou la Crucifixion. Il traite également le paysage, par ses Villes et ses Marines.
Esthétiquement, Gillet a des affinités avec Goya et le flamand James Ensor. Il peut être rattaché à la nouvelle figuration et au courant expressionniste.
Il fait partie du comité de sélection du Salon de mai avec lequel il se rend à Cuba en 1967 et participe à la réalisation d'une fresque collective à La Havane.
Dans les années 1970, il vit près de Sens dans l'Yonne, avec sa femme et ses quatre enfants. Il partagera ensuite sa vie entre Paris et Saint-Suliac, près de Saint-Malo. Il est membre du comité d'honneur de la Maison internationale des poètes et des écrivains de Saint-MaloDodik Jégou et Christophe Penot, La Maison internationale des poètes et des écrivains, Saint-Malo, Éditions Cristel, 2002, 57 p. ..
Gillet cesse de peindre en 1998. Il meurt d'un cancer en 2004 à Saint-Suliac .. Ses cendres sont dispersées à Paris dans le jardin du souvenir du cimetière du Père Lachaise.

Réception critique

  • - Michel SeuphorMichel Seuphor, Dictionnaaire de la peinture abstraite, Hazan, 1957.
  • - Revue Connaissance des arts« Au corant des arts : les recherches de Gillet pour fixer les images du monde futur », Connaissance des arts, n°84, février 1959, .
  • - Gérard XurigueraGérard Xuriguera, Regard sur la peinture contemporaine, Arted, 1983, page 129/
  • - Gérald SchurrGérald Schurr, Le guidargus de la peinture, Les Éditions de l'Amateur, 1996, pages 361-362.
  • - Jacques BusseJacques Busse, « Roger-Edgar Gillet », Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999, vol.6, pages 121-122.
  • - Lydia HarambourgLydia Harambourg, « Disparition de Roger-Edgar Gillet », La Gazette de l'Hôtel Drouot, octobre 2004.

Récompenses

  • Prix Fénéon 1954.
  • Prix Catherwood 1955.

Œuvres dans les collections


En France

Collections publiques

  • Auberive, Centre d'art contemporain de l'abbaye d'Auberive, Une soirée chez Pollack, 1968Halle Saint-Pierre, L'esprit sigulier - Collection de l'abbaye d'Auberive, 2006
  • Lille, palais des beaux-arts, CompositionPalais des beaux-arts de Lille, Roger-Edgar Gillet dans les collections
  • Nantes, musée des beaux-arts de Nantes, Coq, estampe
  • Paris :
    • musée d'art moderne de la ville de Paris :
      • Des tas de gens, 1966Musée d'art moderne de la ville de Paris, "Un tas de gens" de Roger-Edgar Gillet dans les collections
      • Peinture, 1972Musée d'art moderne de la ville de Paris, "Composition" de Roger-Edgar Gillet dans les collections
      • Un lit, 1976
      • Nature morte, 1981
    • Musée national d'art moderne :
      • Hommage au cubisme, 1956
      • Peinture ovale, 1960
      • trois Composition, 1962Voir sur le site du MNAM.
      • Saül, huile sur toile 162x114cm
  • Rennes, Musée des beaux-arts de Rennes :
    • Ville, huile sur toile 89x146cm, 1971Musée des beaux-arts de Rennes, Roger-Edgar Gillet dans les collections
    • Apôtre, huile sur toile 61x46cm, 1997
  • Rouen, musée des beaux-arts de Rouen :
    • Le bâtonnier, huile sur toile
    • Personnages de tribunal, huile sur toile
    • Vue de toits et de clochers, huile sur toile
  • Saint-Rémy-de-Provence, musée Estrine
  • Sens, musée municipal de Sens, La cathédrale, huile sur toile

Collections privées

  • Sacem : Le Grand Orchestre, 1978, peinture murale
  • À l'étranger

    Collections publiques

    • Belgique
      • Bruxelles, musée royal d'art moderne, L'archevêque, huile sur toileMusées royaux des beaux-arts de Belgique, Roger-Edgar Gillet dans les collections.
      • Mons, Musée des beaux-arts de Mons.
    • Brésil
      • São Paulo, musée d'art.
    • République de Macédoine
      • Skopje, Musée d'art contemporain de SkopjeSylvain Lecombre, La collection française du Musée d'art contemporain de Skopje, Éditions Magor, Skopje, 2015..
    • Norvège
      • Musée d'art contemporain Astrup Fearnley, Oslo.
      • Nasjonalmuseet, Oslo, Peinture, 1959Nasjonalmuseet, Roger-Edgar Gillet dans les collections

    Collections privées

    • Thomas Neirynck
    • Stéphane Janssen
    • Philippe Embiricos

    Contributions bibliophiliques

    • Emmanuel Looten, Meurtre sacral, quatre compositions et une lithographie originale de Roger-Edgar Gillet, cent cinquante exemplaires numérotés, Éditions Michel Tapié, 1953.
    • Salah Stétié, La nymphe des rats, poèmes enrichis de douze gravures de Roger-Edgar Gillet, Saint-Malo, 1964.
    • Lydia Harambourg, Les Oubliés de l'Arche, vingt-et-une gravures de Roger-Edgar Gillet, 1999Site internet R.E. Gillet..

    Expositions et salons


    Roger-Edgar Gillet a eu environ une centaine d'expositions personnelles et a participé à quelque 200 expositions collectives.
    • Galerie Evrard, « Signifiants de l'informel », avec Georges Mathieu, présentée par Michel Tapié, 1952.
    • Studio Facchetti, Un art autre, exposition collective présentée par Michel Tapié, Paris, 1952.
    • Galerie Art Vivant, Alice in Wonderland, exposition collective présentée par Charles Estienne, Paris, 1955.
    • Galerie Évrard, Lille, 1953.
    • Galerie Craven, Paris, 1953.
    • Galerie La Licorne, Bruxelles, 1954.
    • Galerie Ariel, Paris, quinze expositions personnelles à partir de 1956, dont 1973 (Les épousailles des nains).
    • Galerie de France, Paris, expositions personnelles en février-mars 1959, janvier- , 1963.
    • Galerie Nord, « Reinhoud d'Haese, Eugène Dodeigne, Roger-Edgar Gillet, Asger Jorn, Eugène Leroy », Lille, 1965.
    • Galerie Nova Spectra, La Haye, sept expositions personnelles à partir de 1969.
    • avec Eugène Dodeigne, musée Galliera, Paris, 1971.
    • Galerie Stephane Janssen, Bruxelles, expositions personnelles en 1969 et 1975.
    • Galerie Le clos des cimaises, Saint-Georges-du-Bois (Charente-Maritime), 1976.
    • Roger-Edgar Gillet - Trente peintures, 1958-1962, Galerie Jeanne Bucher, Paris, .
    • avec Carlos Saura, Centre culturel Manuel Falla, Grenade, 1982 ; Banque de Bilbao, Bilbao, 1983« Inaugurada la exposicion de Saura y Gillet en Bilbao », La Tribuna Vasca, 1983..
    • Roger-Edgar Gillet - Rétrospective, Centre national des arts plastiques, Paris, 1987.
    • Série La Marche des oubliés, galerie Ariel, Fiac, Paris, 1989Site internet R.E. Gillet..
    • Rétrospective au Museum of art, University of Oklahoma, et au Centre culturel de Scottsdale, Arizona, présentée par Stéphane Janssen, 1990.
    • Galerie Vera Van Lear, avec Jacques Doucet, Anvers, 1991.
    • Série Tempêtes et bateaux ivres, galerie Ariel, Fiac, Paris, 1994.
    • The Stephane Janssen Collection of contemporary American and European art, University of Oklahoma, 1995.
    • Galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles, exposition personnelle, 1997.
    • Galerie Majke Husstege, Bois-le-Duc, 1999.
    • Roger-Edgar Gillet - Cinquante ans de peinture, Palais synodal de Sens, 1999« Dans son art, Gillet chez lui », Expo Revue, 1999.
    • Galerie Guigon, Paris, plus de 10 expositions personnelles à partir de 2002, dont 2009 (Autres apôtres), octobre- (Tempêtes)« Roger-Edgar Gillet : Tempêtes à la Galerie Guigon », Artsixmic, octobre 2012, février- (Techniques mixtes) et février- (Les années abstraites)http://www.artsixmic.fr/roger-edgar-gillet-les-annees-abstraites-1951-1962/ Jean-Marc Lebeaupin, « Roger-Edgar Gillet, les années abstraites, 1951-1962 », ArtsixMic, 15 février 2017 https://www.connaissancedesarts.com/art-contemporain/redecouvrir-roger-edgar-gillet-la-galerie-guigon-1164426/ Marie Maertens, « Redécouvrir Roger-Edgar Gillet à la Galerie Guigon », Connaissance des arts, 9 mars 2017.
    • Espace culturel de l'auditoire, Bonneval, 2002.
    • Corps à corps - Roger-Edgar Gillet, Zlatko Glamotchak, Christelle Morvan, Zoran Mušič, Jean Rustin, Maison du citoyen et de la vie associative, Fontenay-sous-Bois, avril- .
    • Foire Art Paris, 2003. La grande dérision. Galerie Guigon
    • Hommage à Roger-Edgar Gillet, centre d'art Présence Van Gogh, Saint-Rémy de Provence, 2005.
    • Salah Stétié - Livres d'artistes et peintures, Espace 1789, Saint-Ouen, mars- .
    • L'envolée lyrique - Paris, 1945-1956, Musée du LuxembourgSite du Sénat, L'envolée lyrique - Paris, 1945-1956, présentation de l'exposition, 2006., Paris, avril- .
    • Humanités - Roger-Edgar Gillet, Stani Nitkowski, Paul Rebeyrolle, Centre d'art contemporain de l'abbaye d'Auberive, juin- .
    • Roger-Edgar Gillet, Centre d'art de la ferme OrnéeUn regard., Yerres, 2009.
    • L'océan, Le Bellevue, Biarritz, juillet- Le Bellevue, L'océan, présentation de l'exposition, 2010.
    • Galerie 53, Paris, - .
    • Quatre maîtres de la peinture expressionniste du siècle : Gillet, Music, Rebeyrolle, Rustin, Lazaret Ollandini et Musée Marc-Petit, Ajaccio, été 2011Henri Nicolai, « Un été avec quatre maîtres de la peinture expressionniste du siècle », Corse-Matin, 27 juin 2011.
    • À la découverte du musée Estrine, de Gleizes à Baselitz, galerie d'art du Conseil général, hôtel Castillon, Aix-en-Provence, avril- Conseil général d'Aix-en-Provence, À la découverte du musée Estrine de Gleizes à Baselitz, présentation de l'exposition, 2012.
    • Genèse, Fondation Taylor, Paris, février- Fondation Taylor, Genèse, présentation de l'exposition, 2014.
    • Maison des Princes, Pérouges, juin- Patrice Gagnant, « Gillet sous le feu des regards », Le Progrès, 13 juillet 2014.
    • Galerie Le Clos des cimaises, Saint-Georges-du-Bois (Charente-Maritime), juillet- , catalogue par Lydia Harambourg.
    • L'esprit singulier - Collection de l'abbaye d'Auberive, Halle Saint-Pierre, Paris, mars- .
    • Every Body, Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque, Let's motive magazine,Every Body, présentation de l'exposition, 2016.
    • Roger-Edgar Gillet, Maryan S. Maryan, Marcel Pouget - Parcours croisés, Galerie Guigon, Paris, octobre- .
    • Roger-Edgar Gillet (1924-2004) - Exercices de survie, Musée du Mont-de-Piété de Bergues, 2017« Roger-Edgar Gillet (1924-2004) - Exercices de survie », Sortir - Hauts-de-France, 6 juin 2017.
    • Dessins de nus, des abstractions de 1930 à 1950 - Jean Bertholle, Roger Chastel, Maurice Crozet, Nelly Marez-Darley, André Derain, Roger-Edgar Gillet, Georges Kars, Jean Signovert..., Galerie Marie-Robin, Paris, mars- Galerie Marie-Robin, Dessins de nus, des abstractions de 1930 à 1950, présentation de l'exposition, 2018.
    • Roger-Edgar Gillet - Vagues à l'âme, Galerie Ories, Lyon, mars- Galerie Ories, Roger-Edgar Gillet - Vagues à l'âme, présentation de l'exposition, 2018 37.
    • Gillet : l'insolite. galerie Guigon38.
    • Dessin, libertés - Trente cinq artistes français et internationaux : Pierre Alechinsky, John Christoforou, Roger-Edgar Gillet, Ben-Ami Koller, Robert Nicoïdski, Paul Rebeyrolle, Jean Rustin, Vladimir Velickovic..., Maison des jeunes et de la culture Lillebonne Saint-Epvre, Nancy, mai- « Événement - Maison des jeunes et de la culture Lillebonne Saint-Epvre : Dessin, libertés », Nancy curieux, mai 2019 « Dessin, libertés », L'Est républicain, 7 mai 2019..
    • Justice ! 2 chefs-d’œuvre de R.E. Gillet, Applicat-Prazan, mai-

    Salons

    • Salon d'octobre, 1953.
    • Biennale de Paris, 1957.
    • documenta II, Kassel, 1959.
    • Réalités nouvelles, de 1959 à 1964, puis 1972, 1975, 1977, 1979, 1981, 1987.
    • Salon de mai, de 1955 à 1975, puis 1984. Membre du comité de sélection de 1961 à 1969.

    Postérité et hommages

    • L'association Le fond Roger-Edgar Gillet se charge d'établir le catalogue raisonné de l'œuvre du peintre et présente son art sur un site InternetSite internet R.E. Gillet..
    • Une rue de la ville de Sens (Yonne) porte le nom de Roger-Edgar Gillet.
    • le village de Saint-Suliac a donné le nom de Roger Edgar Gillet a la salle des associations en

    Notes et références


    Annexes

    Bibliographie

    Monographies et entretiens

    • Jean Grenier, Gillet, Éditions Galerie de France/Imprimerie du Compagnonnage, Paris, 1960.
    • Jean-Jacques Lévêque, Roger-Edgar Gillet ou le surgissement du réel, Éditions Galerie des Arts, 1968.
    • Jean Grenier, Lucien Curzi, Charles Estienne, Max-Pol Fouchet, Georges Boudaille, Guy Marester, Roger-Edgar Gillet, Paris, édition J-F Guyot, 1980.
    • P. Cayez et Stéphane Janssen, Roger-Edgar Gillet - La marche des oubliés, Éditions Galerie Ariel, Paris, 1981.
    • Lucien Curzi, R.-E. Gillet, Éditions Galerie Ariel, Paris, 1988.
    • Philippe Curval, Gillet, Les Éditions de l'Amateur, 1994.
    • Roger-Edgar Gillet, Journal, Éditions Henry Bussière Art's, 1995.
    • Georges Boudaille, Roger-Edgar Gillet, Jean-Claude Lethiais et René Robinet, Roger-Edgar Gillet, Éditions de la ville de Bonneval, 2002.
    • Frédéric Hallier, Robert Rocca et Jean-Claude Vollot, Humanités - Roger-Edgar Gillet, Stani Nitkowski, Paul Rebeyrolle, Centre d'art contemporain de l'abbaye d'Auberive, Paris, .
    • La Matière et le geste, interview d'Alexis Pelletier en 1998, galerie Guigon, 2006.
    • Jean Pollac, Roger-Edgar Gillet, Éditions Galerie 53, Paris, 2010.
    • Sylvain Lecombre, La collection française du Musée d'art contemporain de Skopje, Éditions Magor, Skopje, 2015.
    • « Redécouvrir Roger-Edgar Gillet », Connaissance des arts, , .
    • Patrick Descamps, Roger-Edgar Gillet (1924-2004) - Exercices de survie, Éditions du Musée du Mont-de-Piété, Bergues, 2017.

    Articles et préfaces

    : Michel Tapié, Denys Chevalier, Pierre Alechinsky, Yvon Taillandier, Jean-Jacques Levêque, Michel Nuridsany, Gaston Diehl, Harry Bellet, Henri-François Debailleux, Patrick-Gilles Persin.

    Varia

    • Jean Fautrier, On ne vous demande pas…, 1954.
    • Hubert juin, La Jeune École de Paris, Le musée de Poche, 1956.
    • Michel Seuphor, Dictionnaire de la peinture abstraite, Hazan, 1957.
    • Bernard Dorival, Les peintres du siècle du cubisme à l'abstraction, 1914-1957, Éditions Pierre Tisné, 1957.
    • Pierre Alechinsky, Camille Bryen et Jean Grenier, « Gillet, trait pour trait », revue siècle, , 1959.
    • Raymond Nacenta, School of Paris - The painters and the artistic climate of Paris since 1960, Oldbourne Press, 1960.
    • Gérard Xuriguera, Regard sur la peinture contemporaine, Arted, 1983.
    • Gérard Xuriguera, Les Années 50 - Peintures, sculptures, témoignages, Arted, 1984.
    • Gérard Xuriguera, Les Figurations de 1960 à nos jours, Mayer, 1985.
    • Gilles Néret, 30 d'art moderne, Nathan, 1988.
    • Lydia Harambourg, L'École de Paris, 1945-1965 - Dictionnaire des peintres, Ides et Calendes, 1993.
    • Gérald Schurr, Le guidargus de la peinture, Les Éditions de l'Amateur, 1996.
    • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.
    • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001.
    • Michel Ragon, Cinquante ans d'art vivant, Fayard, 2001.

    Filmographie

  • On lui permet de faire ça ?, de Gérard Sanas, FR3, 1981
  • Liens externes

    • Site Roger-Edgar-gillet.com
    • roger-edgar-gillet.com
    • Galerie Guigon
    • « Gillet » dans l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain, 1998

    Catégorie:Peintre français du XXe siècle
    Catégorie:Peintre français du XXIe siècle
    Catégorie:Graveur français du XXe siècle
    Catégorie:Graveur français du XXIe siècle
    Catégorie:Élève de l'École Boulle
    Catégorie:Enseignant à l'Académie Julian
    Catégorie:Naissance en juillet 1924
    Catégorie:Naissance à Paris
    Catégorie:Décès en octobre 2004
    Catégorie:Décès en Ille-et-Vilaine
    Catégorie:Mort d'un cancer en France
    Catégorie:Décès à 80 ans
    Catégorie:Personnalité incinérée
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists