Today: Friday 25 June 2021 , 9:41 am


advertisment
search




Albert Decaris

Dernière mise à jour 1 Mois , 6 Jour 19 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Albert Decaris ) It was sent to us on 19/05/2021 and was presented on 19/05/2021 and the last update on this page on 19/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Albert Marius Hippolyte Decaris, né le à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure) et mort le à Paris, est un peintre, décorateur et graveur français.
Buriniste renommé pour sa virtuosité, il a également travaillé à l'aquarelle et au lavis d'encre, souvent pour préparer ses gravures, et a gravé de nombreux timbres-poste.

Biographie

Formé aux arts graphiques à l’École Estienne, Albert Decaris est placé dans l’atelier de gravure d’Antoine Dezarrois. Reçu à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier Cormon, il a Albert Besnard comme directeur à la villa Médicis à Rome de 1924 à 1926.
Après une importante exposition à la Galerie Jean Charpentier d'une série de quatre-vingt dessins à l'encre de Chine sur Orange, Vaison-la-Romaine, Arles, Saint-Rémy-de-Provence, Les Baux, Aix-en-Provence et Pont-du-Gard, il obtient une médaille d'argent au Salon des artistes français de 1925 puis le premier prix de Rome de gravure en 1929 pour une œuvre titrée Ève avant le péchéRené Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, .
Dans les années 1930, les ouvrages de bibliophilie étant en vogue, Decaris illustre les poèmes hellénisants de Léon Cathlin, ainsi que Les Destinées d'Alfred de Vigny, les Lettres de Rome de François-René de Chateaubriand, Le Livre des rois David et Salomon, Macbeth de William Shakespeare et Pierre de Ronsard. Au cours des années 1940, il met en image l’œuvre de Pierre Corneille, ainsi que Don Quichotte ou encore L'Iliade, La Mythologie d’Émile Henriot, Les Odes d’Anacréon, De la vie des hommes illustres de Plutarque, Les Métamorphoses d’Ovide.
Peu à l’aise dans le symbole, et certainement pas dans l’abstrait, il excelle dans les scènes animées, où l’on retrouve l’illustrateur romantique, voire épique. Son style se reconnaît du premier coup d’œil à la maîtrise du dessin, la finesse de hachures et aux arrondis voluptueux.
En 1933, il expose à la Galerie Charpentier avec le sculpteur animalier Pierre DionisiPierre Mornand, Chronique artistique in Le Bibliophile , 1933, .
Decaris réalise sa première décoration d'intérieur pour le palais du Bois bâti par Henry Jacques Le Même à l’Exposition universelle de 1937 à Paris. Pour le même architecte, il exécute des peintures murales pour le porche du chalet de l’Inconnu, destiné à l’architecte Jean Walter à Megève. Toujours en 1937, il réalise à la fresque la décoration de l’hôtel de ville de Vesoul. Il dessine également des cartons de tapisseries pour le mobilier national (La Vigne, Les Jardins). En 1938, il peint une grande fresque à New York.
Il est l'auteur de plus de burins de grandes dimensions, sur des sujets variés (mythologie, vues de Rome, d'Italie, de Grèce, d'Espagne et de France, allégories, portraits de contemporains ou de personnages historiques) et de nombreuses aquarelles et lavis d'encre.
Il dessine et grave des timbres-poste français, des colonies et des territoires d’outre-mer français de 1935 à 1985. Son premier dessin représente le cloître Saint-Trophime à Arles, à la demande du ministre des Postes, Jean Mistler. Il est considéré comme l'un des grands dessinateurs et graveurs de timbres-poste, avec environ de à timbres réalisés, dont pour la France métropolitaine. Son épouse est morte en 1974.
Il est membre du conseil d'administration de la Société Nationale des Beaux Arts dans la section gravure de 1970 à 1978. Il meurt le dans le 6 arrondissement de ParisLieux de naissance et décès trouvés dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 11 janvier 2020).

Distinctions et hommages

  • 1943 : élu à l'académie des beaux-arts ; il en devient le président en 1960.
  • 1948 : médaille d’or de gravure aux Jeux olympiques de 1948« Albert Decaris médaille d'or aux Jeux Olympiques en 1948 », Blog philatélie, 13 août 2012 (page consultée le 14 août 2012)..
  • 1953 : nommé chevalier dans l'ordre du Mérite postal par arrêté du , page 36..
  • 1962 : nommé peintre officiel de la Marine.
  • 1969 : médaille d'or et médaille d'honneur de la Société des artistes français pour une œuvre de gravure au burinCette année-là, il avait exposé Les Chevaux, La Table et La Porte..
  • Officier de la Légion d'honneur.
  • : exposition de ses œuvres de très grand format au musée de la Poste.
  • 2001 : émission d'un timbre en son honneur, dessiné et gravé par Claude Jumelet.

Expositions

  • Comité national de livre illustré français, « Les chefs-d'œuvre des illustrateurs français contemporains (Jean-Gabriel Daragnès, Albert Decaris, Bernard Buffet, Michel Ciry, Gabriel Dauchot, Jacques Houplain, André Minaux, Pierre-Yves Trémois) », musée-bibliothèque de Toulon, .
  • Œuvres

    Timbres de France


    • Paquebot Normandie, ; réémis en pour le Ruban bleu.
    • Cloître Saint-Trophime d'Arles, .
    • Clemenceau - pour les travaux d'un cuirassé, .
    • Unesco Paris 1946, conférence de l'Unesco, .
    • Vue de Paris, poste aérienne 1000 francs 1950.
    • Héros de la Résistance, série de 4 timbres, . Les quatre timbres sont dessinés par Decaris ; Jean Cavaillès 1903-1944 et Simone Michel-Lévy 1906-1945 sont également gravés par lui.
    • Marianne de Decaris, usage courant gravé par Jules Piel, .
    • Coq de Decaris, usage courant, pour le premier timbre.
    • Alfred de Vigny 1797-1863, gravure de Claude Hertenberger, .
    • Tricentenaire du peuplement de l'île Bourbon, .
    • Épisodes de l'histoire de France :
      • Vercingétorix, Clovis et Charlemagne, ;
      • Hugues Capet élu roi de France, Philippe Auguste : Bouvines 1214 et saint Louis, ;
      • Philippe le Bel : États généraux 1302, Mort de Du Guesclin 1380 et Jeanne d'Arc : départ de Vaucouleurs, ;
      • Louis XI et Charles le Téméraire, Bayard à Brescia et Édit de Nantes 1598 - Henri IV, ;
      • Richelieu, Louis XIV et Bataille de Fontenoy 1745, ;
      • Ouverture des États généraux , Prise de la Bastille et Bataille de Valmy , respectivement émis les , et .
    • Bicentenaire de la libération des prisonnières huguenotes de la tour de Constance, .
    • Léon Bailby, cinquantenaire des Petits Lits blancs, .
    • Bicentenaire des Chambres de Métiers, 1971.
    • L'encouragement à l'industrie en 1806, 1973.
    • Cinquantenaire de l'Association Centrale des Officiers de Réserve de l'Armée de Mer (ACORAM), 24 avril 1976;
    • Le Musée de l'Atlantique de Port-Louis et le trois-mâts Duchesse Anne, .
    • Le Pont Neuf, , grand prix de l'art philatélique français 1978.
    • Rochambeau - Arrivée à Newport 1780-1980, .
    • 150 anniversaire de l'École navale, 17 octobre 1981.
    • Alliance française 1883-1983, .
    • La gravure, .
    • La France à ses morts, allégorie de la République en deuil, , dernier timbre de Decaris.

    Émission conjointe d'Afrique francophone

    Fondation d’Air Afrique – , émission conjointe entre onze pays africains. L’impression du timbre a utilisé la typographie et la taille-douce. Il a été émis le au Congo et le pour les dix autres pays fondateurs de la compagnie aérienne.

    Éditions de bibliophilie

    • 1928 : Combourg de François-René de Chateaubriand. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
    • 1929 : Les Destinées d'Alfred de Vigny. Paris, Les bibliophiles de l'Automobile club de France.
    • 1930 :
      • Du sang, de la volupté et de la mort de Maurice Barrès. Paris, Aux Éditions du Bois sacré.
      • Discours des misères de ce temps de Pierre de Ronsard. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
    • 1931 :
      • Nouveaux Méandres de Charles Maurras. Paris, Les Éditions du Cadran.
      • Macbeth de William Shakespeare. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
    • 1933 : David et Salomon, traduction de Lemaistre de Sacy. Paris, Les Cent bibliophiles.
    • 1934 : Le Sommeil d'Endymion, de Léon Cathlin. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
    • 1935 : Lettres sur Rome de François-René de Chateaubriand. Paris, Creuzevault.
    • 1936 : L'eau Romaine d'Octave Homberg. Paris, Librairie Conrad.
    • 1939 : Samson agonistes de John Milton. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
    • 1945 :
      • Églogues d'André Chénier. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
      • Le Premier Livre des antiquitez de Rome de Joachim Du Bellay. Paris, À la Voile latine.
      • L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche de Miguel de Cervantes. Paris, Le Fuseau chargé de laine.
      • Honneur et Patrie Voici le Général De Gaulle Charles de Gaulle. Paris, éditions G.P., achevé d'imprimer le .
    • 1946 :
      • Louis XIV par le duc de Saint-Simon. Paris, Omphale.
      • Le Songe d'Henry de Montherlant, éditions du Rocher.
    • 1947 :
      • Servitude et grandeur militaires d'Alfred de Vigny. Paris, Éditions de la Maison française.
      • Hamlet. Traduit et présenté par André Gide. Les Bibliophiles franco-suisses.
    • 1948 :
      • Bérénice de Jean Racine. Paris, Éditions de la Cité.
      • Un roi sans divertissement de Jean Giono. Paris, L'édition française.
    • 1949 :
      • La Reine morte d'Henry de Montherlant. Paris, Les Presses de la Cité.
      • Bertrand de Ganges de Jules Romains. Flammarion.
    • 1950 :
      • Paris d'André Suarès. Paris, Creuzevault.
      • Odes d'Anacréon. Paris, Javal.
      • La Colline inspirée, Maurice Barrès, éditions André Sauret, 1950 (série du Grand prix des Meilleurs romans du demi-siècle).
    • 1951 : Almanach d'Emile Verhaeren, Société de Saint Éloy. Couverture en double page + portrait du poète.
    • 1952 : Aux soldats. Cinquante-huit proclamations et harangues de Napoléon Bonaparte. Paris, éditions Éliane Norberg.
    • 1953 :
      • L'Iliade (chants XVI à XXIV) d'Homère, gravures sur cuivre au burin ; pour le compte des Bibliophiles de FranceNotice bibliographique du catalogue général de la Bibliothèque nationale de FranceBNF.
      • Jésus en son temps de Daniel-Rops, illustrations en couleurs (lithographie), éditions des Deux Rives.
      • L'Eau de Jean de La Varende, quinze burins originaux. Paris, éditions Pierre de Tartas.
    • 1954 : Jeanne d'Arc au bûcher de Paul Claudel. Paris, éditions Georges Guillot.
    • 1955-1961 : Théâtre de Pierre Corneille. P. Bricâge, Paris.
    • 1955 :
      • Greco ou le Secret de Tolède de Maurice Barrès. Paris, Les Bibliophiles du Faubourg et du Papier.
      • Mythologie des anciens Grecs et Romains d'Émile Henriot. Paris, Georges Guillot.
    • 1956 : Le Livre de Christophe Colomb de Paul Claudel.Paris, Georges Guillot.
    • 1959 : Maximes de La Rochefoucauld. Gravure Contemporaine. Club du Livre.
    • 1963 : Le Fil de l'épée de Charles de Gaulle. Paris, Marcel Lubineau.
    • 1967 :
      • Les Trophées de José-Maria de Heredia. Aux dépens des soixante dix-sept bibliophiles.
      • La Vie des hommes illustres de Plutarque. Paris, éditions du Club du Livre - Philippe Lebaud.
    • 1975 :
      • Annonay de Charles Forot. Les amis d'Annonay.
      • Les Tragedies d'Eschyle. Paris, Union du Livre de France, sous la direction de Mario Vincent, 1975-1977.
    • 1979 :
      • Le Midi de mes jours , poèmes de Marc de La Roche (12 planches pleine page sur cuivre). Editions C.E.D.S.
    • 1983 :
      • Thrassylle d'Henry de Montherlant. Lausanne, Les Éditions du Grand-Pont.
      • Corilla, Petits Châteaux de Bohême, poèmes de Gérard de Nerval. Paris, Les Bibliophiles du Palais.

    Estampes

    • Gray, musée Baron-Martin :
      • Un cycliste sur 1980 qui perd son 0 Meilleurs vœux et amitié, gravure, 19 x 14 cm ;
      • L'année 1900 avec un plateau et 4 bouteilles surmontées de chacun des chiffres formant 1900 et un invité tendant une coupe "Mille remerciements et meilleurs vœux", gravure, 19 x 14 cm ;
      • Une élégante avec deux œufs, un dans chaque main, gravure, 19 x 14 cm ;
      • Une élégante examinant un timbre à la loupe, 21 x 15 cm ;
      • Portrait de Watteau, 16 x 12 cm ;

    Notes et références


    Annexes

    Bibliographie


    • Catalogue de cotations des timbres de France, Éd. Dallay, 2005-2006.
    • Catalogue du Salon des artistes français, 1969, p. 469.
    • Catalogue du Salon des artistes français, 1970, p. 60.
    • Hors série Univers des Arts, n°1, , pp.13-14.
    • Pierre Mornand, Chronique artistique in Le Bibliophile , 1933,
    • Jean Adhémar, La gravure sur cuivre, six gravures originales par Robert Cami, René Cottet, Albert Decaris, Robert Jeannisson, Kiyoshi Hasegawa et Paul Lemagny, 320 exemplaires numérotés, Éditions Jacques Petit, Angers, 1945.
    • Pierre Mornand, Vingt-Deux Artistes du Livre, Paris, Le Courrier Graphique, 1948.
    • Ph. Chabaneix, Dans l'atelier d'Albert Decaris, Le Portique 8, 1951.
    • Albert Decaris, Albert Decaris, graveur français. Portrait d'Albert Decaris par lui-même, Paris, 1953.Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, t. III, Paris, 1976, Decaris en Corse, Bastia, 1979.
    • Albert Decaris, catalogue des gravures et aquarelles exposées au musée de La Poste, - .
    • B. Gontier, « Maître Albert Decaris. Sa vie, son œuvre philatélique », édition spéciale du Monde des Philatélistes, Phila, 1988.
    • Y. Christ, « Decaris ne gravera plus », L'Amateur d'art, .
    • « Hommage à Albert Decaris », Les Cols bleus, Marine et arsenaux, .
    • André Jacquemin, « En mémoire d'Albert Decaris », Nouvelles de l'estampe, 99, 1988.
    • « Albert Decaris », L'Art et la Mer, 41, 1988.
    • Y. de Brossard, « Albert Decaris, 1901-1988. Graveur français », L'Orgue, 206, 1988.
    • R. Vieillard, « Notice sur la vie et les travaux d'Albert Decaris », Publications de l'Institut de France, 24, Paris, 1989.
    • « La gravure sur bois. Hommage à Albert Decaris », Cahiers de l'Association Jean Chièze, 6, 1989.
    • Isabel Boussard-Decaris et Jean-Marc Boussard, Decaris le singulier, Ollioules, Éditions de la Nerthe, 2005.

    Liens externes

    • Une sélection de ses œuvres sur Youtube.
    • Quelques gravures, sur ArchiWebture, base de données du Centre d'archives de l'Institut français d'architecture, Cité de l'architecture et du patrimoine.
    • La Monnaie de Paris en gigapixel haute définition sur le site roumestan-photo.com

    Catégorie:Peintre français du XXe siècle
    Catégorie:Peintre de la Marine
    Catégorie:Graveur français du XXe siècle
    Catégorie:Buriniste
    Catégorie:Dessinateur de timbres
    Catégorie:Élève de l'École Estienne
    Catégorie:Élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts au XXe siècle
    Catégorie:Prix de Rome en gravure
    Catégorie:Pensionnaire de la Villa Médicis
    Catégorie:Académie des beaux-arts (France)
    Catégorie:Officier de la Légion d'honneur
    Catégorie:Membre du Comité national de la gravure française
    Catégorie:Naissance en mai 1901
    Catégorie:Naissance à Sotteville-lès-Rouen
    Catégorie:Décès en janvier 1988
    Catégorie:Décès dans le 6e arrondissement de Paris
    Catégorie:Décès à 86 ans
    Catégorie:Naissance dans la Seine-Inférieure
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists