Today: Friday 18 June 2021 , 3:46 am


advertisment
search


Famille Espic de Ginestet

Dernière mise à jour 17 Jour , 5 heure 13 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Famille Espic de Ginestet ) It was sent to us on 31/05/2021 and was presented on 31/05/2021 and the last update on this page on 31/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
La famille Espic de Ginestet olim Espic de Lirou est une branche de la famille Espic de Lirou, originaire du Languedoc (Montpellier). Elle est une famille subsistante de la noblesse française.

Histoire

La famille Espic (branche de Ginestet et branche de Lirou) appartient à la noblesse parlementaire du Languedoc. Elle a pour premier auteur connu Pierre Espic de Lirou qui fut anobli en 1741 par une charge de conseiller-maître en la Cour des comptes de Montpellier et qui devint plus tard président en la même CourGustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome XVI, pages 182-183..
La famille Espic ne figure ni au nombre de celles qui firent reconnaître leur noblesse par jugement lors des diverses recherches ordonnées
par Louis XIV ni de celles qui firent enregistrer leur blason à l'Armoriai général de 1696.
Pierre Espic de Lirou épousa en premières noces à Béziers le , Marguerite de Gep qui lui apporta la seigneurie de Ginestet. Il contracta un deuxième mariage avec Marie de Fizes.

Branche Espic de Ginestet (subsistante)

Cette branche est issue de Joseph-Xavier Espic de Ginestet, seigneur de Ginestet et de Lirou (fils ainée de Pierre Espic et de Marguerite de Gep) qui releva le nom et les armes de la famille de sa mère. Conseiller au Parlement de Toulouse de 1753 à 1788 , il épousa à Toulouse le , Raymonde de Mauret et fut l'auteur de la branche aînée subsistante Espic de Ginestet.
Un rameau de cette branche a ajouté "Puivert" et "Puivert-Palaminy" à son nomCharondas, À quel titre, Les Cahiers nobles, 1970..

Branche Espic de Lirou (éteinte)

Cette branche issue du fils cadet de Pierre Espic et de sa deuxième épouse Marie de Fizes, fut connue sous le nom d'Espic de Lirou. Elle s'éteignit avec Léonce Espic de Lirou, propriétaire du château de Lirou, décédé à Béziers en 1874, et avec sa sœur, Clémence, mariée en 1847 au baron de Belloc de Chamborant et décédée
en 1891.

Armes

  • D'azur à trois épis d'or surmontés d'un soleil du même.
  • La branche Espic de Ginestet porte : Parti au 1 d'Espic, au 2 d'argent à trois molettes d'éperon de gueules, qui est de Gep de Ginestet.

Personnalités

Alliances

Les principales alliances de la famille Espic (branches de Ginestet et de Lirou) sont : de Gep de Ginestet (1718), de Mauret (1750), d'Audouls de Roquefère (1775), de Castellane, Boscary de Villeplaine, de Lavolvène de Leyraguet (1853), de Folmont (1870), de Rocous-Cahuzac (1890) de Roux de Puivert (1886), de Belloc de Chamborant (1847) etc.

Références


Bibliographie

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du , tome 16, pages 182 à 183
  • Régis Valette, Catalogue de la noblesse française
  • Bottin mondain

Article connexe

  • Liste des familles subsistantes de la noblesse française (A à K)

  • Catégorie:Famille noble française
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists