Today: Sunday 1 August 2021 , 4:23 am


advertisment
search




Direction générale de service de sécurité des institutions de l'État

Dernière mise à jour 6 Jour , 6 heure 6 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Direction générale de service de sécurité des institutions de l'État ) It was sent to us on 25/07/2021 and was presented on 25/07/2021 and the last update on this page on 25/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
La Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE) est le corps d'élite des forces armées tchadiennes ..

Histoire

Créée en 2005, elle succède à la garde présidentielle qui est pour sa part dissoute après avoir été très affaiblie par les nombreuses désertions consécutives à la modification de la constitution par le président Déby pour pouvoir se présenter à un troisième mandat.
La DGSSIE participe à la guerre civile tchadienne de 2005-2010, jouant un rôle de premier plan dans la défaite des rebelles à N'Djaména en 2008{{chapitretitre=Case Study Operation EUFOR Tchad/RCAurl=https://ssi.armywarcollege.edu/pdffiles/PUB1026.pdfpage=18éditeur= ouvrage= Operation EUFOR TCHAD/RCA and the European Union's Common Security and Defense Policyauteur=Bjoern H. Seibertlang=endate=octobre 2010.
D'après la sociologue Marielle Debos, tous les éléments envoyés pour des opérations à l'extérieur du Tchad en sont issus, notamment ceux qui ont été envoyés au Mali en 2013 dans le cadre de la guerre du Mali . La DGSSIE ne représente cependant qu'un des trois bataillons projetés au Mali et n'est pas engagée contre Boko Haram en 2015 . Des soldats de la DGSSIE sont toutefois tués au Nigeria en 2018 .
Elle est initialement commandée par le général de division Dirmi Haroun . En 2012, elle est dirigée par le général Saleh Touma, ancien premier adjoint du commandant. Un des propres fils du président Idriss Déby, Mahamat Idriss Déby, est nommé à la tête de la DGSSIE depuis avril 2014.

Organisation


La DGSSIE est une force d'élite, qui jouit d'un traitement de faveur en matière de salaires, d'équipement ou d'entraînement par rapport au reste de l'armée nationale tchadienne (ANT). D'après un rapport de l'Institut Thomas-More, le budget de la DGSSIE en 2014 était de tandis que celui de l'armée était de Elle est sous le contrôle direct de la Présidence (et non du chef d'état-major) et ses éléments sont recrutés parmi les Zaghawas et plus particulièrement les Bideyat, ainsi que, dans une moindre mesure, les Goranes et les Arabes.
À sa création en 2005, elle comptait environ . En 2015, elle compterait désormais de à sur un total de dans l'ANT .
La DGSSIE compte une unité de forces spéciales, la Direction des Actions Réservées (DAR), dont le directeur adjoint était le commandant Abdel Aziz Hassane Adamen, mort au Mali dans les combats contre les jihadistes en février 2013 ..
En 2007, il est créé au sein du Groupement de la DGSSIE un régiment d'infanterie dénommé régiment de garde du palais présidentiel ( RIGPP), implanté à N'Djaména et ayant pour mission la protection du palais présidentiel .
La DGSSIE compterait en tout trois groupements, dont un Groupement Spécial Antiterrorisme .

Violation des droits de l'Homme


D'après des soldats de la DGSSIE interrogés par Human Rights Watch, 5% des effectifs était en 2009 constitué de combattants âgés de moins de 18 ans .

Notes et références


Catégorie:Forces armées du Tchad
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires

vu pour la dernière fois
Most vists