Today: Friday 18 June 2021 , 3:26 am


advertisment
search


Famille de Gibot

Dernière mise à jour 29 Jour 15 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Famille de Gibot ) It was sent to us on 20/05/2021 and was presented on 20/05/2021 and the last update on this page on 20/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
La famille de Gibot est une ancienne famille noble originaire du Maine, établie ensuite en Anjou, aujourd'hui éteinte.

Origines

Originaire du Maine, cette famille est connue depuis Pierre Gibot allié à Agnès de La Parinière vivants en 1390Jougla de Morenas, Grand armorial de France, volume 4, page 150.
Sa filiation prouvée remonte quant à elle au XVe siècle.

Quelques membres


  • Alain Gibot, écuyer marié à Guillemette de Guého, dont le fils Nicolas épousa en 1527 Renée Urvoi
  • François Gibot. écuyer, seigneur de La Carrelière et de Moulin-Vieux. marié en 1558 à Marie de La Boesselière,
  • Michel de Gibot né en 1587, seigneur de La Périnière et de Moulins-Vieux, marié le avec Louise de Maridor Bulletin de la Société de la Sarthe, 1889, volume 23
  • René de Gibot, chevalier, seigneur du Moulinvieux (Asnières-sur-Vègre), maintenu dans sa noblesse en 1667, épousa en 1648 Florence Dorin, dont il eut :
  • Pierre de Gibot, commandeur dans l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, d'abord reçu chevalier en 1668René Aubert de Vertot, Histoire de Malte, Volume 7
  • Pierre René Gibot, page de la Grande Ecurie, marié en 1711 à Anne Louise d'Aubigné et dont la descendance paraît s'être éteinte avec sa petite fille Perrine-Renée.
  • René-Louis de Gibot, comte de Chavannes, fils du précédent, chevalier, seigneur de la Perrinière, la Barboire, la Gohelière, la Haye-le-Rosé, le Sap, le Landreau et la Mauvoisinière.
  • Luc-René Gibot, né en 1748, allié en 1772 à sa cousine Perrine Renée Gibot ; il comparut dans les assemblées de l'ordre de la noblesse tenues en Anjou lors de États généraux
  • Luc-Jean, comte de Gibot, né en 1787, marié en 1813 à Sophie Berault de Boissgirault
  • Luc-Anatole, marquis de Gibot (1824-1873). Il posséda une partie des statues du cardinal de Richelieu dans le parc de son château de la Mauvoisinière (à Bouzillé)

Armoiries

D'argent au léopard de sable.

Notes et références


Sources

  • René Aubert de Vertot, Histoire de Malte, Volume 7
  • Jougla de Morenas, Grand armorial de France, volume 4, page 150

de Gibot
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires




vu pour la dernière fois
Most vists