Today: Friday 18 June 2021 , 3:15 am


advertisment
search


Carlos Kaiser

Dernière mise à jour 4 Jour , 20 heure 3 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Carlos Kaiser ) It was sent to us on 13/06/2021 and was presented on 13/06/2021 and the last update on this page on 13/06/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
parcours senior = {{trois colonnes
1979 CF Puebla
1981 Botafogo FR
1983 CR Flamengo
1986 Gazélec Ajaccio
1988 Bangu AC
1988 Fluminense FC
1989 Vasco da Gama
1989{{nobr Sixshooters d'El Paso
1990 America FC
1992
sélection nationale =
carrière entraîneur =
date de mise à jour = 23/07/2019
Carlos Henrique Raposo, plus communément appelé Carlos Kaiser, né le à Rio Pardo, au Brésil, est un footballeur brésilien qui jouait au poste d'attaquant, également connu sous le nom de « Forrest Gump » du football brésilien . Il est sélectionné pour jouer avec de nombreuses équipes au cours de sa carrière longue de dix ans, mais ne participe jamais réellement à un match officiel et cache ses capacités limitées derrière des blessures, des changements d’équipe fréquents et d’autres ruses.

Biographie

Début de carrière

Surnommé « Kaiser » en raison de sa ressemblance avec Franz Beckenbauer lorsqu'il était jeune, Carlos Kaiser commence sa carrière au Botafogo, avant de passer au Flamengo. En 1979, lors d’une séance d’entraînement, il impressionne les dépisteurs de Puebla et est recruté par le club mexicain, qui le libère quelques mois plus tard sans qu'il ait joué un seul match .

Farce footballistique

Il retourne ensuite au Brésil et commence sa carrière de « farce footballistique » puisqu'il veut être footballeur mais ne veut pas jouer au football, devenant ainsi l'ami de nombreux footballeurs tels que Carlos Alberto Torres, Ricardo Rocha et Renato Gaúcho, ce qui lui donne un grand réseau de joueurs pour le recommander chaque fois qu'il a besoin de changer de club. Sa forme physique est semblable à celle des footballeurs professionnels, mais il manque de compétences. Sa fraude consiste à signer un contrat à court terme et à déclarer qu'il manque de forme physique pour qu'il puisse passer les premières semaines uniquement avec un entraînement physique permettant de briller de mille feux. Lorsqu'il doit s'entraîner avec d'autres joueurs, il simule une blessure au tendon du jarret; la technologie à l'époque rendant difficile la détection de la fraude. Il a un dentiste qui prétend qu'il a une chaque fois qu'un club veut aller plus loin. En suivant ces étapes, il réussit à rester quelques mois dans les différents clubs en formation et sans être démasqué pour fraude .
Une autre partie de la farce consiste à se lier d'amitié avec des journalistes afin qu'ils écrivent des histoires fictives à son sujet. Selon un article de journal, il aurait passé un si bon moment à Puebla qu'il aurait même été invité à devenir citoyen mexicain et à jouer pour l'équipe nationale . Il utilise également des gadgets tels que des téléphones mobiles, coûteux et rares à l'époque, afin de créer des conversations fausses en langues étrangères ou de rejeter un transfert non-existant pour créer une image de joueur précieux et très demandé .

Carrière de club

À son retour au Brésil, Kaiser retourne à Botafogo, continuant sa carrière de « farceur . Tout en appliquant son arnaque à la blessure, il utilise également l'escroquerie au téléphone portable en prétendant parler anglais pour gagner plus de temps au club, mais il est découvert par un médecin du club parlant couramment l'anglais . Il rejoint ensuite Flamengo et reste quelques mois en utilisant les mêmes subterfuges.
Parmi ses ruses, il aurait joué en Argentine à Talleres de Córdoba et à Independiente. Il aurait été amené par « Alejandro », un ami de Jorge Burruchaga, qui aurait fait partie du groupe ayant remporté la Copa Libertadores 1984 et la Coupe intercontinentale 1984, en se présentant comme Carlos Enrique, un joueur argentin qui faisait vraiment partie de l'équipe .
En 1986, selon ses dires , il s'installerait en Europe et rejoindrait le club de division 2 française, Gazélec Ajaccio, où joue un ami, Fabio Barros, qui, tout comme un autre joueur brésilien qui y joua, Alexandre Couto, conteste qu'il ait jamais mis les pieds en Corse ; il n'apparaît d'ailleurs nulle part dans les effectifs du club au contraire de Barros . Lors d'une séance d’entraînement avec les supporteurs organisée par le club pour sa présentation, craignant d’être attrapé, il aurait tiré toutes les balles vers la foule tout en embrassant le badge du club sur son maillot .
Il ne serait resté qu'un an au club et serait retourné au Brésil l'année suivante , bien que son amitié avec des journalistes lui obtienne ensuite un article où il est présenté comme meilleur buteur de Gazélec Ajaccio où il aurait joué pendant huit saisons .
De retour au Brésil, il rejoint Bangu, où il continue avec ses artifices. Cependant, , le sponsor principal et patron du club, en a assez de voir Kaiser se contenter de s'entraîner. Il demande à l'entraîneur de faire monter Kaiser au jeu, son équipe perdant par 2-0. Quand il est envoyé pour s'échauffer, il voit un groupe de supporters huer les joueurs et commence à se battre avec eux, de sorte qu'il reçoit un carton rouge et est renvoyé aux vestiaires. Après le match, Kaiser ment au patron en prétendant que les supporters l'ont traité de voleur. Il est pardonné et obtient une prolongation de six mois .
Kaiser est également passé par Fluminense où, avec son stratagème de blessure, il utilise de nouveau un téléphone portable pour faire semblant de rejeter des offres d'autres clubs, affirmant qu'il est heureux au club, mais il est finalement attrapé par un assistant . Plus tard, il rejoint Vasco da Gama, où il signe un contrat pour aider un coéquipier à surmonter un problème d'alcool puisqu'il ne boit pas et a la réputation d'être une bonne personne .

Film

En , Carlos Kaiser signe un accord exclusif avec une société de production britannique, , afin de raconter son histoire. Le tournage de l'interview est achevé en .
Kaiser! Le meilleur footballeur à n'avoir jamais joué au football a sa première mondiale au festival du film de Tribeca le . Le film présente des contributions de Carlos Alberto Torres, Zico, Renato Gaúcho, Bebeto, Junior et Ricardo Rocha{{Lien web titre=Kaiser: The Greatest Footballer Never To Play Football Tribeca Film Festival url=https://www.tribecafilm.com/filmguide/kaiser-the-greatest-footballer-never-to-play-football-2018 site=Tribeca consulté le=2019-07-23 .

Livre

Le livre Kaiser: Le plus grand footballeur de tous les temps, du journaliste Rob Smyth, est publié en 2018 .

Références


Catégorie:Imposture
Catégorie:Joueur du Botafogo de Futebol e Regatas
Catégorie:Joueur du Fluminense Football Club
Catégorie:Joueur du Club de Regatas Vasco da Gama
Catégorie:Joueur du Clube de Regatas do Flamengo
Catégorie:Joueur du Gazélec Ajaccio
Catégorie:Footballeur brésilien
Catégorie:Naissance en juillet 1963
Catégorie:Naissance au Rio Grande do Sul
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires




vu pour la dernière fois
Most vists