Today: Wednesday 28 July 2021 , 2:10 am


advertisment
search




Liste d'accidents mortels de véhicules autonomes

Dernière mise à jour 18 heure , 39 minute 328 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Liste d'accidents mortels de véhicules autonomes ) It was sent to us on 27/07/2021 and was presented on 27/07/2021 and the last update on this page on 27/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Un des principaux objectifs des constructeurs des véhicules autonomes est de créer un système qui soit clairement et manifestement plus sûr que la conduite humaine moyenne. Les années 2010 ont vu les voitures autonomes arriver pour la première fois sur la voie publique {{Lien weblangue=it-ITauteur1=auteur institutionnel=VisLabtitre=Proud Car Test – VisLab Extend Your Visionurl=https://vislab.it/proud-car-test-en/site=périodique=date=consulté le=2020-03-07, menant à des débats sur les risques qu'elles causent à leurs passagers et aux autres usagers de la route .
La liste qui suit recense les accidents mortels impliquant des voitures autonomes, et utilise la classification à six niveaux des types de conduite autonome de l'organisme de normalisation des véhicules SAE International. Cette classification va de 0, pour une conduite totalement humaine, à 5, pour une conduite totalement autonome. Un système de niveau 1 implique une conduite humaine assistée par des systèmes automatisés, comme un régulateur de vitesse ou un système de freinage automatique d’urgence. Un système de niveau 2 peut prendre le contrôle total du véhicule (accélération, freinage et volant) dans certaines circonstances, par exemple sur l'autoroute, tout en nécessitant une présence continue du conducteur, qui doit pouvoir reprendre la conduite immédiatement en cas de besoin. Le système Autopilot du constructeur Tesla, très utilisé, est de niveau 2. Un système de niveau 3 est un système qui peut gérer les situations d'urgence et ne nécessite donc pas qu'une personne conducteur ait constamment ses mains sur le volant, mais qui demande une disponibilité dans un certain délai. Un système de niveau 4 ne nécessite aucune présence au volant dans certains périmètres ou certaines circonstances, et doit être capable de mettre fin seul au déplacement en dehors de ces périmètres ou circonstances (par exemple, parquer le véhicule). Un système de niveau 5 ne nécessite d'assistance humaine dans aucune circonstance.
La conduite autonome ou automatisée, encore relativement peu répandue, est généralement soumise à des restrictions voire interdite, en raison notamment des faibles distances parcourues lors des essais. De nombreux experts en sécurité automobile affirment qu'il faut beaucoup plus de données sur la fiabilité et la sécurité d'un système de conduite autonome donné pour qu'on puisse le considérer comme clairement et manifestement plus sûr que la conduite humaine .
Les accidents dus à des systèmes de conduite autonome, en particulier mortels, ont des conséquences pour le développement et les essais de ces systèmes. Ainsi, le décès d'une piétonne heurtée le 18 mars 2018 par un véhicule autonome Uber de niveau 3 à Phoenix, en Arizona, premier et unique décès dû à un tel système de conduite, mène à l'arrêt temporaire de tous les essais de l'entreprise. Les essais finissent par reprendre le 20 décembre 2018 à Pittsburgh en Pennsylvanie, après autorisation des autorités de l'État, Uber déclarant poursuivre également des autorisations pour les autres localités où il conduisait des essais . Le système Autopilot de Tesla a quant à lui mené à des accidents, dont plusieurs étaient mortels, menant à une enquête du Conseil national de la sécurité des transports des États-Unis .
Une des métriques clés pour comparer la sécurité de différents systèmes de conduite est le nombre de décès par distance parcourue. Aux États-Unis, les voitures conduites par des humains sont impliquées dans environ 1,18 décès pour milles ( kilomètres). Cette statistique suggère que pour démontrer une moindre mortalité d'une conduite automatisée, elle doit parcourir plusieurs centaines de millions de kilomètres . À titre de référence, la distance parcourue par les véhicules autonomes de Waymo, le projet de conduite autonome d'Alphabet est de 8 millions de kilomètres en février 2018, en présence permanente d'un conducteur humain surveillant la conduite et pouvant désactiver le mode autonome . Les divers systèmes de conduite autonome qui étaient testés en 2018 nécessitaient une intervention humaine tous les 21 à kilomètres, selon le système .

Accidents mortels de niveau 3

Un système de conduite automatisée de niveau 3 implique une prise occasionnelle de contrôle par le conducteur.
{
+ Liste des décès d'automobiles autonomes connus (survenus alors que le système autonome était reconnu avoir été engagé)
! data-sort-type="2014" Date
! data-sort-type="number" Incident no.
! data-sort-type="text" Pays
! data-sort-type="text" Ville
! data-sort-type="text" État / région / province
! data-sort-type="" de morts
! data-sort-type="text" Concepteur du système
! Type de véhicule
! data-sort-type="number" Distance parcourue par le système au moment de l'incident
! Remarques
-
data-sort-value="18 Mar 2018" 18 mars 2018
! 1
États-Unis d'Amérique
Tempe
Arizona
1
Uber
«Volvo réaménagée»

Mort d'une piétonne traversant un passage piéton de nuit

Accidents mortels de niveau 2

Un système d'automatisation de conduite de niveau 2 est considéré n'est pas considéré comme autonome, parce qu'il implique la présence d'une personne constamment attentive qui maitrise le véhicule à tout moment .
Entre le 14 octobre 2015 et le 8 septembre 2020, Tesla compte 12 réclamations pour décès avec autopilote dont sept aux États-Unis et trois dans l'UE et deux en Asie. Tesla en attribue cinq à l'autopilote : trois aux États-Unis et deux en Asiehttps://www.tesladeaths.com/.
Ainsi, dans une collision frontale survenue au Pays-Bas, le conducteur a cru que la fonction auto-pilote était engagée alors qu'elle ne l'était pas.
Au 19 septembre 2019, il y avait cinq décès confirmés de niveau 2, tous impliquant le système Autopilot de Tesla .
{
+ Liste des décès connus de véhicules avec système de conduite automatisée (survenant alors que le système de conduite automatisée était reconnu avoir été engagé)
! data-sort-type="date" Date
! data-sort-type="number" Incident no.
! data-sort-type="text" Pays
! data-sort-type="text" Ville
! data-sort-type="text" État / région / province
! data-sort-type="number" de morts
! data-sort-type="text" Concepteur du système
! Type de véhicule
! data-sort-type="number" Distance parcourue par le système au moment de l'incident
! class="unsortable" Remarques
-
data-sort-value="20 Jan 2016" 20 janvier 2016
! 1
Chine
Handan
Hebei
1
Tesla (fonction Autopilot)
Modèle S

Décès du conducteur {{Lien weblangue=auteur1=Horwitzprénom1=Joshauteur2=Timmonsprénom2=Heathertitre=The scary similarities between Tesla's (TSLA) deadly autopilot crashesurl=https://qz.com/783009/the-scary-similarities-between-teslas-tsla-deadly-autopilot-crashes/série=site=périodique=Quartzéditeur= date=20 septembre 2016consulté le=3 avril 2018
-
data-sort-value="7 May 2016" 7 mai 2016
! 2
États-Unis d'Amérique
Williston
Floride
1
Tesla (fonction Autopilot)
Modèle S

Décès du conducteur
-
data-sort-value="23 Mar 2018" 23 mars 2018
! 3
États-Unis d'Amérique
Mountain View
Californie
1
Tesla (fonction Autopilot)
Modèle X

Décès du conducteur
-
data-sort-value="1 Mar 2019" 1 mars 2019
! 4
États-Unis d'Amérique
Delray Beach
Floride
1
Tesla (fonction Autopilot)
Modèle 3

Décès du conducteur
-
19 septembre 2019
! 5
États-Unis d'Amérique
Osceola
Floride
1
Tesla (fonction Autopilot)
Modèle 3

Décès du conducteur
-

Références


Voir aussi

Article connexe

  • Véhicule autonome

  • Accidents
    Catégorie:Liste en rapport avec la sécurité
    Catégorie:Liste en rapport avec le transport
    Catégorie:Mort dans un accident de la route
    Catégorie:Véhicule à conduite automatique
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists