Today: Friday 25 June 2021 , 10:57 am


advertisment
search




Laurence Druez

Dernière mise à jour 1 Mois , 7 Jour 5 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Laurence Druez ) It was sent to us on 19/05/2021 and was presented on 19/05/2021 and the last update on this page on 19/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Laurence Druez est née en 1973 en Belgique . Elle est maîtresse de conférences au Département des Sciences historiques de l’Université de Liège où ses travaux de recherche portent sur l’historiographie, plus particulièrement sur le protestantisme et l’Histoire de la Réforme. Elle est également cheffe de travaux aux Archives de l’État en Belgique .

Biographie

En 1995, Laurence Druez obtient une licence en Philosophie et Lettres (orientation Histoire) à l’Université de Liège. En 2001, au sein du même domaine d’études et de la même université, elle obtient un diplôme de troisième cycle. Sa thèse de doctorat porte sur la Réforme en tant qu’objet d’histoire. En 2003, elle poursuit son parcours à l’Université de Liège et accepte un poste de maîtresse de conférences, enseignant le cours d’Introduction à l’Histoire de la Réforme. Elle occupe toujours ce poste en 2019 . Parallèlement à sa carrière académique, Laurence Druez travaille depuis 2008 comme cheffe de travaux aux Archives de l’État en Belgique. Elle y mène de nombreux projets ayant principalement trait à la recherche et la valorisation de fonds d’archives protestantes .

Contribution intellectuelle

Laurence Druez a contribué à l’étude de deux figures marquantes et controversées de la Réforme protestante du 15e et 16e siècle, soit Jean Sleidan et Jean Calvin. Druez pose un regard neuf sur un ouvrage phare de Sleidan, intitulé De statu religionis et reipublicae Carolo Quinto caesare commentarii . La chercheure participe à ériger un portrait plus complet, juste et fidèle de l’historien et humaniste luxembourgeois, malgré la difficulté à retracer ses correspondances épistolaires . À l’image de Sleidan, Druez s’est penchée sur la vie de l’humaniste et théologien français Jean Calvin. En analysant les correspondances entre le réformateur et Madame de Fallais, Druez brosse un portrait plus sensible et doux de l’homme, alors que l’Histoire l’a généralement reconnu pour sa froideur et son intransigeance . Ainsi, les travaux de Druez sur les archives de Sleidan et de Calvin assurent d’exposer sous un jour différent des personnages polémiques de la Renaissance. Par le fait même, ils collaborent à la formation d’une histoire protestante plus juste et complète.
Druez ne s’intéresse pas seulement aux débuts du protestantisme, mais à l’intégralité de son évolution, particulièrement en sol belge. La chercheure souligne l’actuelle méconnaissance des Belges envers la population protestante de leur territoire. Elle indique qu’il est urgent de préserver les archives des communautés protestantes puisque ces dernières sont très précaires. Selon elle, c’est uniquement de cette façon qu’il sera possible d’assurer leur reconnaissance identitaire et leur enracinement dans la mémoire collective et nationale belge . Par la co-publication d’un ouvrage sur le patrimoine protestant de la Wallonie , Druez a justement cherché à contrer la menace qui plane sur le protestantisme belge en mettant en valeur son patrimoine documentaire. Ce faisant, elle solidifie davantage l’inscription des protestants au sein de l’histoire de la société. Justifié par des préoccupations sociologiques, légales, historiques et historiographiques , l’intérêt de Druez pour ces archives religieuses permet de donner une voix aux minorités. Les recherches de l’auteure sont au service de la quête d’une identité protestante belge et du maintien de son existence.
Si les travaux de Laurence Druez ont généralement porté sur le patrimoine religieux protestant, on note également un traitement plus marqué des lieux de culte. Selon l’auteure, ceux-ci sont des témoins concrets, des preuves tangibles de l’histoire des religions . Elle affirme que dans le contexte protestant belge, les bâtiments sont plus fragiles et passent souvent inaperçus , d’où la nécessité d’en garder des traces afin de les protéger et de transmettre leur mémoire. Druez est donc concernée par le paysage mobilier et immobilier comme objet d’histoire, ayant même rédigé un guide pour tout chercheur qui souhaite retracer l’histoire de sa maison . Dans l’ensemble, les travaux de recherche de Laurence Druez ont surtout contribué à la mise en valeur de l’histoire d’une minorité religieuse. En affermissant l’importance des archives en vue d’une construction identitaire protestante plus fidèle et durable, notamment en Belgique, l’auteure prend part activement à la préservation du patrimoine ecclésiastique.

Publications

  • Druez, L. (1996). État présent des études sleidaniennes. Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 58(3), 685-700. https://www.jstor.org/stable/20678150
  • Druez, L. (2010). Une amitié féminine de Calvin : Madame de Fallais. Foi & Vie, 2, 17-27. http://hdl.handle.net/2268/248648
  • Druez, L. (2013). Les Commentarii de Jean Sleidan : un livre d’histoire pour l’Empire au XVIe siècle. Dans A. Delfosse et T. Glesener (dir.), Lire, écrire et éduquer à la Renaissance. Mélanges en l’honneur de Franz Bierlaire (p. 167-184). Archives et Bibliothèques de Belgique. http://hdl.handle.net/2268/248642
  • Druez, L. (2015). Retracer l’histoire de sa maison. Une aventure dans les archives à la portée de chacun. Science Connection, (47), 2-6.
  • Druez, L. et Maquet, J. (2017). Le patrimoine protestant de la Wallonie. La mémoire d’une minorité. Institut du Patrimoine wallon.
  • Druez, L. (2017). Les archives des communautés et des œuvres protestantes : la mémoire d'une minorité en Belgique, entre apologétique et histoire. Dans Actes du IXe Congrès de l'Association des Cercles francophones d'Histoire et d'Archéologie de Belgique et du LVIe Congrès de la Fédération des Cercles d'Archéologie et d'Histoire de Belgique (p. 211-221). http://hdl.handle.net/2268/248647
  • Druez, L. (2018). Le patrimoine du protestantisme belge. La mémoire d'une minorité religieuse discrète, mais vivante. Science Connection, (56), 26-30. http://hdl.handle.net/2268/248644
  • Druez, L. (2019). Les lieux de culte des nouvelles églises évangéliques : une contribution au patrimoine religieux belge?. Congo Libertés, 10, 45-52. http://hdl.handle.net/2268/248641

Distinctions

Laurence Druez a obtenu diverses reconnaissances et bourses au fil de sa carrière. Voici celles mentionnées dans son curriculum vitae :
  • 1995 : Lauréate de la Fondation Camille Héla de l’Université de Liège
  • 1996 : Lauréate de l’Institut historique belge de Rome
  • 1997 : Lauréate du concours des bourses de voyage de la Communauté française de Belgique
  • 1997 : Lauréate de la Mission historique française en Allemagne
  • 1999 : Lauréate de l’École française de Rome et de la Mission historique française en Allemagne
  • 2001 : Lauréate de l’Institut historique belge de Rome

Notes et références


Bibliographie

  • Academia.edu (s. d.). Laurence Druez. https://laurencedruez.academia.edu/
  • Archives de l’État en Belgique (s. d.). Laurence DRUEZ. http://www.arch.be/index.php?l=fr&m=l-institution&r=quiestqui&w=druez-laurence
  • Delhalle, S. (2018). Patrimoine protestant en Wallonie : une mémoire menacée. CathoBel. https://www.cathobel.be/2018/03/patrimoine-protestant-en-wallonie-une-memoire-menacee/
  • Druez, L. (1996). État présent des études sleidaniennes. Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 58(3), 685-700. https://www.jstor.org/stable/20678150
  • Druez, L. (2010). Une amitié féminine de Calvin : Madame de Fallais. Foi & Vie, 2, 17-27. http://hdl.handle.net/2268/248648
  • Druez, L. (2013). Les Commentarii de Jean Sleidan : un livre d’histoire pour l’Empire au XVIe siècle. Dans A. Delfosse et T. Glesener (dir.), Lire, écrire et éduquer à la Renaissance. Mélanges en l’honneur de Franz Bierlaire (p. 167-184). Archives et Bibliothèques de Belgique. http://hdl.handle.net/2268/248642
  • Druez, L. (2015). Retracer l’histoire de sa maison. Une aventure dans les archives à la portée de chacun. Science Connection, (47), 2-6.
  • Druez, L. et Maquet, J. (2017). Le patrimoine protestant de la Wallonie. La mémoire d’une minorité. Institut du Patrimoine wallon.
  • Druez, L. (2017). Les archives des communautés et des œuvres protestantes : la mémoire d'une minorité en Belgique, entre apologétique et histoire. Dans Actes du IXe Congrès de l'Association des Cercles francophones d'Histoire et d'Archéologie de Belgique et du LVIe Congrès de la Fédération des Cercles d'Archéologie et d'Histoire de Belgique (p. 211-221). http://hdl.handle.net/2268/248647
  • Druez, L. (2018). Le patrimoine du protestantisme belge. La mémoire d'une minorité religieuse discrète, mais vivante. Science Connection, (56), 26-30. http://hdl.handle.net/2268/248644
  • Druez, L. (2019). Les lieux de culte des nouvelles églises évangéliques : une contribution au patrimoine religieux belge?. Congo Libertés, 10, 45-52. http://hdl.handle.net/2268/248641
  • Université de Liège (2019). CV Laurence Druez 2019. https://www.transitions.uliege.be/cms/c_4450405/fr/cv-laurence-druez-2019?preview=true&details=true
  • VIAF (s. d.). Druez, Laurence. http://viaf.org/viaf/85990679/#Druez,_Laurence

  • Catégorie:Archiviste belge
    Catégorie:Maître de conférences en histoire
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists