Today: Wednesday 28 July 2021 , 12:40 am


advertisment
search




Neuville (Philippeville)

Dernière mise à jour 18 heure , 48 minute 71 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Neuville (Philippeville) ) It was sent to us on 27/07/2021 and was presented on 27/07/2021 and the last update on this page on 27/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Neuville (en wallon Nevile; anciennement Neuville-le-Chaudron) est une section de la ville belge de Philippeville située en Région wallonne dans la province de Namur. Commune bornée au nord par Philippeville, à l’est par Samart, au sud par Roly et à l’ouest par Senzeilles; sur la N 5 (Philippeville-Couvin) et N 978 (Somzée-Cerfontaine-Neuville).
C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Histoire

Neuville a été occupé à l’époque romaine : on y a découvert des tombes et en 1989, une villa au lieu-dit les Machenées.
Dès le , une famille de chevaliers porte le nom de la commune. En 1154, Herbrand de Thyr (Thy-le-Château) donne ses biens à l’abbaye de Florennes. À la fin du , un des fiefs de l’endroit appartient aux Chaudrons, de la maison de Chestrevin, d’où son appellation de Neuville-le-Chaudron.
Bientôt le territoire se répartit entre trois seigneuries, la seigneurie des Neuville puis d’Yves, celle de l’abbaye St-Jean-Baptiste de Florennes, et vers le milieu du , celle des Auxbrebis de Saint-Mard, accordée par Jean de Merode pour services rendus. Le , un descendant la vend à l’abbaye de Florennes pour 44.000 écus monnaie de Liège et 100 pièces d’argent à trois couronnes, en se réservant le titre de baron du lieu. Il se retire à Wassigny, dans l’Aisne. En 1789, l’abbaye la cède au seigneur de Florennes.
Un tiers de la commune est couvert de forêts. Depuis 1900, l’élevage de bovins s’est fortement développé. L’industrie du sabot, les carrières de marbre rouge et la maroquinerie ont donné du travail aux habitants. Le chemin de fer de l’Entre-Sambre-et-Meuse (devenu la ligne 132 Charleroi-Vireux) avait une halte dans le village.
Église, dédiée à saint Jean-Baptiste, bâtie de 1757 à 1760.
Source : Françoise Jacquet-Ladrier, Communes de Belgique, Crédit Communal, 1980.
Chute d’un avion anglais — Le à 2 h du matin, un Hampden de la en mission sur Cologne, attaqué par le lieutenant Wilhelm HERGET, de la base de Saint-Trond (et qui arrivera bientôt à Florennes) s’écrase dans le ballast du chemin de fer à 400 m de la halte de Neuville Sud. L’équipage comprend 4 hommes : deux tués, un prisonnier et un dernier qui parvient à échapper à l’ennemi. (Renseignements de Jean-Louis Roba).
À l’ancienne halte du chemin de fer, monument au maquis de Senzeilles — dont l’emplacement se trouvait non loin de là.
Il existe au sud de la commune deux parcs résidentiels — La Forêt, composée de 468 parcelles, et les Valisettes, de 202 — qui ont fusionné en 1975 puis repris leur liberté en 1987. Dans le , a existé de 1997 à 2006, une Asbl la Bergerie, centre culturel et de rencontres, créé par l’abbé Bernard Sorel (d’après un projet de 1991).

Bibliographie

  • Auguste Mousty, Neuville-le-Chaudron, village aux trois seigneuries, Vaillant-Carmanne, Liège, 1967, 99 pages.
  • Jacques Boreux & André Colonval, Corviniacum. Une villa romaine à Philippeville au lieu-dit “Les Machenées” : résultats des campagnes des fouilles 1989-1990, 67 pages.
  • Paul & Colette Magotteaux-Monier, Neuville-le-Chaudron - 619 extraits d’actes d’anciennes cours et justice de 1511 à 1742, Wépion 2007.
  • Souvenirs d’Auguste Mousty, de Neuville-le-Chaudron (1886-1976), Cahier du Musée de Cerfontaine n° 332 : L’entité de Philippeville (7), 2008, avec d’autres articles.
  • André Lépine, Neuville - Notes d’histoire. La paroisse, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 262, 31 pages, 2003.
  • André Lépine, Les registres paroissiaux de Neuville 1602-1795, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 254, 43 pages, 2009.
  • Joseph Gonze, État civil de Neuville au 19e s., Cahier du Musée de Cerfontaine n° 373, 190 pages, 2012.
  • André Lépine, 80 monuments insolites d’Entre-Sambre-et-Meuse, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 520, 1989, 88 pages, 76 photos. (photo et notes sur le monument du maquis de Senzeilles à Neuville)

Voir aussi


Liens internes

  • Liste des anciennes communes du département des Ardennes

  • Catégorie:Commune avant fusion dans l'arrondissement de Philippeville
    Catégorie:Philippeville
    Catégorie:Ancienne commune des Ardennes cédée par le traité de Paris de 1815
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists