Today: Friday 30 July 2021 , 8:29 am


advertisment
search




Prieuré Saint-Apollinaire

Dernière mise à jour 4 Jour , 15 heure 11 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Prieuré Saint-Apollinaire ) It was sent to us on 25/07/2021 and was presented on 25/07/2021 and the last update on this page on 25/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Le prieuré Saint-Apollinaire est un ancien prieuré bénédictin puis cistercien, aujourd’hui propriété privée sous le nom de « domaine Saint-Apollinaire ». Il situé sur le ban communal de Michelbach-le-Haut en Alsace.

Histoire

En 1144, le pape Lucius II prend sous sa protection directe un prieuré bénédictin d'hommes dédié à la Vierge situé à Michelbach. Dans la première moitié du celui-ci est occupé par des Bénédictines qui en sont écartées en 1253 au prétexte de vie dissolue. Le couvent revient alors en 1276 à l'abbaye cistercienne de Lucelle qui acquiert le village en 1329 et en reste propriétaire jusqu’en 1789. A partir de 1513 la paroisse est gèréée et desservie par les pères du prieuré.
L'église n’est dédiée à saint Apollinaire qu'en 1334. Afin de valoriser les reliques de ce saint détenues depuis 1179 par l’abbaye de Salem, une des filles de Lucelle, un pèlerinage s’y développe à partir de 1498https://sanctuaires.aibl.fr/fiche/579/saint-apollinaire.

Description et architecture

Le monastère, qui n'existe plus, n'est connu que par une vue d'Emmanuel Büchel de 1756 et par un plan de 1780. L'église montre un choeur polygonal à contreforts, une nef légèrement plus large et un campanile à toit en bulbe. Le choeur semble gothique et voûté.

Après la Révolution

En 1792, la statue de saint Apollinaire datée des années 1530/15540 et dont la polychromie et la dorure en ont été restaurées, est transférée dans l'église paroissiale de Michelbach-le-Haut où le pèlerinage subsiste jusque dans la première moitié du XXe siècle.
Les autels du prieuré de Saint-Apollinaire exécutés vers 1735 par Nicolas Delfis, 44° abbé de Lucelle, sont acquis en 1810 par la commune de Folgensbourg pour son église. Le maître-autel est alors amputé d’une partie de son couronnementhttp://cp-sourceduprieuré.fr/?page_id=22594.

Evénements et propriétaires successifs


  • 1144 - première moitié du : prieuré de Bénédictins
  • Première moitié du - 1253 : couvent de sœurs bénédictines
  • 1253 - 1791 : abbaye cistercienne de Lucelle
  • 1797 : vendu pour F après avoir été déclaré bien national
  • Environ 1810 : Général baron Georges Emmanuel Beuret« Notice Beuret - Beurray - Bouret - Burray », sur le site du Centre départemental d’histoire des familles, consulté le 13 février 2016..
  • : Famille Laroche
  • 2017-2020 : travaux d'aménagements du golf Saint-Apollinaire

Bibliographie

  • Gabriel Arnold, Jean-Marie Schelcher, Jean-Claude Marx, Bolleronis ou le Prieuré de Saint-Apollinaire, 1140-1791, Huningue, P. Bieler, impr, 1986, 68 p.
  • René Bornert, Les monastères d’Alsace, , Monastères de cisterciens et de cisterciennes des origines à la Révolution française, Strasbourg, Éditions du Signe, 2011, .

Notes et références


Voir aussi

  • Liste des châteaux du Sundgau
  • Lien externe

  • « Le Prieuré Saint-Apollinaire », sur le site de l’Inventaire du patrimoine d’Alsace.

  • Saint-Apollinaire
    Saint-Apollinaire
    Catégorie:Prieuré fondé au XIIe siècle
    Catégorie:Prieuré bénédictin en France
    Catégorie:Prieuré cistercien en France
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists