Today: Wednesday 23 June 2021 , 11:32 am


advertisment
search




Gabriel Pierre Martin Dumont

Dernière mise à jour 1 Mois , 10 Jour 2 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Gabriel Pierre Martin Dumont ) It was sent to us on 13/05/2021 and was presented on 13/05/2021 and the last update on this page on 13/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Gabriel Pierre Martin Dumont est un architecte français né à Paris en 1720 et mort en 1791.

Biographie

Élève de Jean Aubert, Dumont obtint le troisième prix de l'Académie royale d'architecture en 1736 avec pour sujet . L'année suivante, il obtint le Grand prix de Rome avec .
Selon Michel Gallet, Michel Gallet, Les architectes parisiens du , Pendant son premier séjour à Rome comme pensionnaire de l'Académie de France, bien qu'il réalisât quelques constructions pour le consul Digne, il s'attacha surtout à composer des projets d'architecture idéale. Il fut reçu le à l'Académie de Saint-Luc, qui conserve son projet d'un .
Au cours d'un second séjour en Italie, il accompagna Jacques-Germain Soufflot à Paestum en 1750 et fut reçu à l'Académie de Bologne. Il se disait également membre des Académies de Rome et de Florence.
{{CitationPlus tard, il s'associa aux études de Potain sur l'architecture théâtrale, enseigna l'architecture et fit, dans l'entourage de SoufflotUne vue de l'église Sainte-Geneviève publiée après la mort de Soufflot (1780) porte les armes de l'architecte (deux castors sur champ d'azur) et une inscription latine traduite comme suit par Michel Gallet (Op. cit., ) : , une carrière d'architecte savant.Michel Gallet, Les architectes parisiens du , . Néanmoins, dans son Essai sur l'architecture théâtrale, Pierre Patte juge sévèrement ses travaux et fait observer que son relevé du théâtre Farnèse de Parme est fautif.
Après la mort de son maître Jean Aubert en 1741, il fut chargé de conduire, selon les plans de celui-ci (approuvés en ), les travaux de construction des nouveaux bâtiments abbatiaux de l'abbaye de Chaalis, ordonnés par le comte-abbé de Clermont mais constamment retardés par le manque de fonds. Le corps de logis nord, seul achevé, ne commença de sortir de terre qu'en 1756Jean-Pierre Babelon, L'abbaye royale de Chaalis et les collections Jacquemart-André, Paris, Éditions du patrimoine, coll. Itinéraires du patrimoine, s.d., .

Principales réalisations


  • Théâtre de Brest (1766, détruit en 1960).
  • Jardin du président Antoine de Gasq au château de Mongenan à Portets, près de Bordeaux.
  • Chapelle aux environs de Rome.
  • Travaux décoratifs en Bourgogne.
  • Immeuble , rue de Tournon, Paris.

Publications

  • Détail des plus intéressantes parties d'architecture de la basilique Saint-Pierre, Paris, 1763
  • Plans des trois temples de Paestum, 1764
  • Recueil de plusieurs parties d'architecture sacrée et profane de différents maîtres, tant d'Italie que de France : entablements, charpentes, croisées de Rome, ruines antiques, Paris, 1767
  • Projets détaillés de salles des spectacles particulières

Notes et références


Voir aussi

Sources

  • Michel Gallet, Les architectes parisiens du , Paris, Éditions Mengès, 1995
  • Bibliographie

    • Wilhelm Oechsli, in : Piranèse et les Français : 1740-1790, Rome, Villa Médicis, Dijon, Palais des États de Bourgogne, Paris, Hôtel de Sully, mai-novembre 1976 catalogue de l'exposition organisée par l'Académie de France à Rome
    • Henry Lemonnier, Procès-verbaux de l'Académie Royale d'Architecture, 1671-1793, Tome VIII 1768-1779, note 2 , Librairie Armand Colin, Paris, 1924 (lire en ligne).

    Catégorie:Architecte français du XVIIIe siècle
    Catégorie:Prix de Rome en architecture
    Catégorie:Naissance en 1720
    Catégorie:Naissance à Paris
    Catégorie:Décès en 1791
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists