Today: Saturday 19 June 2021 , 4:30 pm


advertisment
search




Geneviève Barrier Demnati

Dernière mise à jour 2 Jour , 8 heure 17 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Geneviève Barrier Demnati ) It was sent to us on 17/06/2021 and was presented on 17/06/2021 and the last update on this page on 17/06/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Geneviève Barrier Demnati est une artiste peintre orientaliste française, née le à Loches (Indre-et-Loire), morte le à Taroudant (Maroc).

Débuts

Geneviève Barrier Demnati a vécu tout d’abord à Poitiers où son père était directeur de l'École normale pendant 18 ans. Ses parents meurent en 1915 à 3 mois d'intervalles, laissant deux filles orphelines. Les deux sœurs vivront désormais à Paris. Geneviève devient l'élève de Simon Ménard et de Ernest Laurent, professeur à l'École des beaux-arts et membre du conseil des musées nationauxLa Réunion des musées nationaux est-elle bien l'héritière du Conseil des musées nationaux ? A vérifier..

Carrière de l'artiste

En 1920, Geneviève Barrier obtient pour son portrait du député Gratien Candace présenté dans la section coloniale du Salon des artistes français, dont elle est sociétaire, un prix d'encouragement qui lui permet de faire son premier voyage dans le sud-oranais.
En 1922 elle voyage dans la région de Meknès (Maroc), sous la protection du Général Poeymirau avec pour unique compagnon un coureur qui lui sert de guide. Elle loge pendant deux mois chez le Mouha ou Hammou Zayani.
De novembre 1924 à mars 1925, elle traverse le désert d'Afrique du Nord de Kairouan à Figuig, seule avec des chameliers, vêtue en notable arabe, elle parcourt ainsi des contrées souvent inaccessibles.
À son retour elle s'installe à Marrackech où elle travaille beaucoup. Elle rencontre son futur époux Lahoussine Demnati, sillonne avec lui le Haut Atlas et y exécute une série de pastels qui ajoutés à celles du désert lui valent en juin 1926 deux prix : le Prix de Tunisie décerné au Salon des artistes français et le prix Karl Beulé décerné par l'Académie des Beaux Arts.
Geneviève Barrier reçoit aussi une bourse, celle de Tunisie, grâce à laquelle elle entreprend un second voyage d'octobre 1926 à avril 1927, plus long puisque cette fois elle pénètre même le Hoggar que hante la figure du père de Foucauld. Elle traverse ainsi à dos de chameau ou à cheval Nefta, Oued Souf, Touggourt, Ghardaïa, In Salah, Timimoun, et termine son voyage à Figuig. Ses pastels pris sur le vif et datés permettent de dater précisément ses voyages. À partir de ces ébauches, elle exécute ses temperasTempera : Technique de peinture très ancienne, utilisant comme agglutinant du blanc ou du jaune d'œuf ou parfois le blanc et le jaune d'œuf mélangés (Bég. Dessin 1978). Synonyme : détrempe. qu'elle expose dans de nombreuses expositions où elle remporte un franc succès, comme en témoignent les nombreuses coupures de presse de l'époque.
En 1928 elle obtient à nouveau un prix au Salon des artistes coloniaux, le prix Bernheim de Villers. Les expositions s'enchaînent de 1928 à 1939, Marrakech, Casablanca, Paris, Bruxelles, Naples, Marseille, et ralentissent avec les temps de guerre qui n'épargne pas le Maroc.
Depuis 1929, Geneviève Barrier épouse Lahoussine Demnati, ils s'installent à Marrakech d'abord, puis en 1933 à Taroudant au dar Baroud, ancienne demeure du pacha Hida Ou Miss. En 1936 elle donne naissance à son fils Ottman. Elle continue sa peinture tout en s'adonnant à ses autres passions qui sont le jardinage, la marche et surtout la lecture. Elle note et souligne des textes entiers sur des fiches ou des carnets, sa lecture de Dans l'ombre chaude de l'Islam d'Isabelle Eberhardt en 1958 la replonge dans ses voyages et elle y retrouve tout le ressenti de son périple. Étrange similitude de destin que celui de ces deux femmes qui se sont élancées à vingt ans de distance à la rencontre du silence et, sur une même terre, ont rencontré des résonances identiques.

Chronologie de la vie du peintre


  • 1920 : Première participation au Salon des artistes français avec deux portraits, se fait remarquer par la section coloniale avec le portrait de Gratien CandaceCe portrait d'un jeune homme dans ses vingt-ans peut difficilement être celui de Gratien Candace, âgé en 1920 de 47 ans. Geneviève Barrier Demnati est pour sa part âgée de 27 ans quand elle peint ce portrait. Deux questions se posent alors :
  • quel est le portrait de Gratien Candace qui vaut à Geneviève Barrier Demnati un prix d'encouragement ?
  • Qui figure sur cette reproduction d'une plaque de verre et qui serait né au tournant du ?
    {{Lien weburl=http://sites.radiofrance.fr/franceinter/blog/b/comments.php?id=20&post=1727titre=Malika recherche les toiles de sa grand-mère peintre orientaliste : Geneviève Barrier Demnatiauteur=Eric Langeannée= éditeur=Eric Langesite=/sites.radiofrance.fr/franceinter/blogConsulté le=
  • 1922 : Voyage au Maroc sous la protection du Général Poeymirau
  • 1924 : Séjour à Marrakech et à Figuig
  • 1924 - 1925 : octobre 1924 à mars 1925. Traverse le désert tunisien et algérien (Menzel Temime, Kairouan, Médenine, Nefta, Oued Souf, Touggourt, Ghardaïa) à dos de dromadaire accompagnée par des nomades.
  • 1926 : : Rencontre Lahoussine Demnati à Marrakech. Ils parcourent ensemble le Haut Atlas (Aït Souka, Asni, Tagoundaft, Kasba Tadla, Figuig) et escaladent l’Erdouz (3 600 m.) Lui recherche des minerais. Elle dessine et peint. Plusieurs de ses pastels exécutés durant ce voyage lui valent le Prix de Tunisie
  • 1926 : Salon des Artistes Français.
    • Prix de Tunisie décerné au Salon des Artistes Français (juin)
    • Prix Karl Beulé décerné par l’Académie des Beaux-arts (juin)
  • 1926 : , Tunis, Exposition au Magasin Général
  • 1926 - 1927 : Octobre 1926 à avril 1927. Elle parcourt à dos de dromadaire ou à cheval le sud tunisien, algérien et marocain. Le voyage, financé par la bourse de Tunisie, va de Kairouan à Figuig en passant par Nefta, Beni souf, Mzab, Ghardaïa, Timimoun — demeure du père de Foucauld — et In Salah.
  • 1928 : Mars 1928. Marseille, Exposition à la Galerie Jouvène
  • Mai 1928 : Salon des Artistes Coloniaux, Prix Bernheim de Villers
  • 1929 : Mariage à Paris avec Lahoussine Demnati ( ). Installation à Marrakech
  • 1931 : Publication de l’ouvrage Les Kasbahs de l’Atlas de Jacques Majorelle{{ouvrageannée=1930prénom1=Jacquesnom1=Majorelletitre=Jacques Majorelle. Les Kasbahs de l'Atlas. Dessins et peintures rehaussés de métaux, édités sous la direction de Lucien Vogel, chez Jules Meynial : : 1886-1930lieu=Pariséditeur=Vogel, Lucien (1886-1954). Éditeur scientifique. ., Paris, Exposition Coloniale internationale ; commissaire, le général Hubert Lyautey.
  • 1932 : Marrakech : Salon Marrakechi ; Exposition collective avec Henri Pontoy, R. Pinatel, A. Tesslar, Si Mammeri, R. Martin...
  • 1933 : Marrakech, Exposition personnelle dans les Salons de La Mamounia, Casablanca, Exposition personnelle à la Galerie Derche
    • Installation à Taroudant dans l’ancienne demeure du Pacha
  • 1934 : Expositions collectives entre et au Château d’Anjou et à Naples en Italie
  • 1935 : Exposition collective au Palais des Beaux-arts de Bruxelles organisée par la Société coloniale des artistes français et inauguré par le Président de la République et le Ministre des Colonies. Marrakech, Exposition personnelle dans les Salons de la Mamounia en mars.
    • Casablanca, Exposition personnelle Galerie Ohana (mars)
  • 1935 : Avril, Casablanca, Salon des Peintres de l’Afrique du Nord organisé par Édouard Brindeau de Jarny et auxquels participent Jean Baldoui, Odette Bruneau, Jacques Majorelle, Jules-Henry Derche,Marcel Vicaire Louis Endrès, Henri Pontoy, Louis Riou, Mattéo Brondy, Walter Weiss, Marguerite Delorme, Azouaou Mammeri... Paris, Pavillon Marsan, actuel Musée des Arts décoratifs, Exposition Artistique de l’Afrique Française. Musée de Rouen, Salon des Artistes Normands (octobre). Paris, Grand Palais, Salon d’outremer (novembre décembre)
  • 1936 : Paris, Exposition personnelle Galerie Ecalle, Faubourg St Honoré (février). Naissance de son fils Ottman (septembre)
  • 1939 Paris, nouvelle exposition à la Galerie Ecalle. Le Directeur des Beaux-arts lui transmet ses félicitations.
  • 1942 : Casablanca ; Exposition personnelle Galerie Derche. Elle assiste, ce mois d’octobre 1942, au débarquement des troupes alliées au Maroc
  • 1943 : Agadir, Exposition à l’Hôtel Marhaba
  • 1944 : Rabat, Exposition à la Boutique d’Art (février). Casablanca, Exposition personnelle Galerie Derche (novembre)
  • 1945 : Visite officielle du Sultan Sidi Mohamed à Taroudant. Il s’installe à Dar Baroud avec le prince héritier Moulay el Hassan qui l’accompagne ( )
    • Rabat Exposition avec Jean Baldoui et Fallweider
    • Rabat Exposition des Peintres d’Afrique du Nord avec Jean Baldoui, Marcel Vicaire... (décembre)
  • 1946 : Casablanca, Galerie Derche, exposition collective avec , Garcia, Edy Legrand(mai)
    • Agadir, Exposition à Hôtel Marhaba (août)
  • 1947 : Rabat, Exposition collective (février)
    • Agadir Exposition à l’Hôtel Marhaba (août)
    • Demnate, vacances où elle exécute une série de pastels de la région (juin)
  • 1952 : Meknès, Exposition artistique de l’Afrique française.
  • 1953 : Agadir, Salon de la Peinture (février)
  • 1956 : Retour d’exil du Sultan Sidi Mohamed, Le Maroc accède à l’indépendance ( ).
  • 1960 : Décès de Lahoussine Demnati ( )
  • 1964 : Décès de Geneviève Demnati. La ville de Taroudant lui rend un hommage exceptionnel, toutes les activités s’arrêtent pour suivre son convoi mortuaire.

Notes et références


Sources

;Ouvrage
{{ouvrageannée=2010prénom1=Malikanom1=Demnati El Mansourititre=Geneviève Barrier Demnati, peintre orientaliste : : 1893-1964lieu=Rabatéditeur= Editions Graphely, Maroc.
;Coupures de presse
  • "Ève au Maroc", Ève, .
  • Paul Barlatier, Le Sémaphore, .
  • Dousta Darem, Le Sud marocain,
  • Charles de Bruchard, Le Petit Marocain, .
  • Le Mah Jong, L'Action marocaine, .
  • Jean Sermaye, "Mme Geneviève Demnati, Peintre du Sahara, expose à la galerie Ohanna", Le Petit Marocain, .
  • Hary Mitchell, La Presse marocaine, .
  • Robert Boutet, La Vigie marocaine, .
  • Raymonde Machard, Journal de la femme, .
  • L.Delan, Le Petit Marocain, .

Lien externe

  • Blog consacré à Geneviève Barrier Demnati

  • Catégorie:Naissance en janvier 1893
    Catégorie:Décès en mars 1964
    Catégorie:Peintre français du XXe siècle
    Catégorie:Naissance à Loches
    Catégorie:Peintre orientaliste français
    Catégorie:Décès à 71 ans
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists