Today: Wednesday 23 June 2021 , 10:43 am


advertisment
search




Jules Déchin

Dernière mise à jour 16 Jour , 12 heure 7 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Jules Déchin ) It was sent to us on 06/06/2021 and was presented on 06/06/2021 and the last update on this page on 06/06/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Jules Déchin, né à Lille le et mort à Paris le , est un sculpteur français.

Biographie

Jules Déchin, frère aîné de Géry Déchin, débuta ses études à l'école des beaux-arts de sa ville natale de Lille, puis est admis à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de Jules Cavelier et d'Henri Chapu.
En 1898, il devient lauréat du prix Jean-Baptiste Wicar qui lui permet de résider pendant quatre ans à la via del Vantaggio à Rome. À l'issue de sa formation, il exécute de nombreux œuvres dans toute la France ainsi qu'en Italie, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Canada, États-Unis et Russie. Au début des années 1920, certaines de ses œuvres ont été éditées en fonte par la fonderie Durennne, notamment ses modèles de statues du Poilu mourant« Poilu mourant », notice sur e-monumen.net. et de la France victorieusehttps://e-monumen.net/patrimoine-monumental/dur_mm_pl04-statue-france-victorieuse69/ « Statue “France victorieuse” », notice sur e-monumen.net. qui ornent nombre de monuments aux morts de la Première Guerre mondiale.
En 1899, il devient gendre du sculpteur Louis Noël. Il obtient une médaille de au Salon des artistes français de 1900, puis une médaille de en 1904 et une médaille de en 1907, année où il est placé en hors-concoursRené Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, .
Il meurt à son domicile parisien le . Il est enterré au cimetière de Montrouge aux côtés de son beau-père.

Œuvres dans les collections publiques


Canada

  • Québec, parc de Sillery, à l'intersection du chemin Saint-Louis et de l'avenue du Maire Beaulieu : Monument à Jeanne d'Arc, 1931, statue pour la congrégation des Sœurs de Sainte Jeanne d'Arc au Canada, œuvre réalisée avec l'architecte Georges Dehaudt pour le de son martyre. Le bas-relief représente le cortège des découvreurs et des apôtres de la Nouvelle-France comme Jacques Cartier, Samuel de Champlain et Louis Hébert ..
  • États-Unis

  • Washington : , 1922, bronze, à la mémoire de Thomas Trueman Goff.
  • France

    Image:Chaulnes 1.JPGvignetteredresseFrance victorieuse, détail du Monument aux morts de Chaulnes (1924).
    • Arras (Pas-de-Calais), église Saint-Jean-Baptiste : Chemin de croix, 1930.
    • Aumont-Aubrac (Lozère) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1919.
    • Bapaume (Pas-de-Calais) : Monument au général Faidherbe, 1929, d'après la maquette de Louis Noël dont le monument original avait été détruit pendant la Première Guerre mondiale.
    • Belfort (Territoire de Belfort) : Monument des Trois sièges de Belfort, 1913, d'Auguste Bartholdi, achevé par Jules Déchin avec Louis Noël.
    • Bordeaux (Gironde) , cours Xavier-Arnauzan : Monument à Jeanne d'Arc, 1950« Monument à Jeanne d’Arc – Bordeaux », notice sur e-monumen.net..
    • Chaulnes (Somme) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1924, statues en fonte du Poilu mourant et de la France victorieuse« Monument aux morts de 14-18 – Chaulnes », notice sur e-monumen.net..
    • Framerville-Rainecourt (Somme) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1926.
    • Guemps (Pas-de-Calais) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1920.
    • Gueudecourt (Somme) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1929.
    • Lezennes (Nord) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1920, composé de statues en fonte bronzée.
    • Lille (Nord) :
      • palais des Beaux-Arts :
        • Jean-Baptiste Wicar, 1900, statue en marbre, envoi de Rome ;
        • Philippe-Laurent Roland, statue en marbre, médaille de ;
        • Buste de femme, marbre ;
        • Jeanne d'Arc, statue en bronze.
      • place du Concert : Monument au maire André, 1908. La statue en bronze est enlevée par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, elle est remplacée à l'identique en 1922« Monument au maire André – Lille », notice sur e-monumen.net..
    • Merlimont (Pas-de-Calais) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1922.
    • Montbard (Côte-d'Or) : Monument du statuaire Eugène Guillaume, 1911, bronze, envoyé à la fonte sous le régime de Vichy« Monument au statuaire Eugène Guillaume – Montbard (fondu) », notice sur e-monumen.net..
    • Ploumagoar (Côtes-d'Armor) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1923, statues en fonte du Poilu mourant et de la France victorieuse« Monument aux morts de Ploumagoar », patrimoinedargoat.free.fr..
    • Roye (Somme) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1927.
    • Saint-Just (Dordogne) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1920, statue en fonte du Poilu mourant.
    • Souchez (Pas-de-Calais) : Monument à la Gloire de la Division Barbot, 1937, réalisé avec son fils, l'architecte Pierre Déchin. Cette statue a été inaugurée devant plus de personnes dont une grande partie d'anciens combattants.
    • Le Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais) : statue de Jeanne d'Arc
    • Vieux-Vy-sur-Couesnon (Ille-et-Vilaine) : Monument aux morts de la Première Guerre mondiale, 1921, statue en fonte du Soldat blessé .

    Italie

  • Rome, Accademia di San Luca : Jean-Baptiste Wicar, vers 1900, buste en plâtre.
  • Pays-Bas

  • Oploo : Le Sacré-Cœur de Jésus, 1930, statue en fonte, fonderie Denonvilliers.
  • Galerie


    Goff Memorial by Jules Dechin (1922) Control IAS 78250067 Front.jpg (1922), Washington.
    20100724-058 Oploo - Heilig Hart.jpgLe Sacré-Cœur de Jésus, Oploo.
    Saint-Just (24) monument aux morts.jpgLe Poilu mourant du monument aux morts de Saint-Just (Dordogne).
    Lille - Monument Maire Andre - Place du Concert.jpgMonument au maire André (1908), Lille place du Concert.
    Vieux-Vy-sur-Couesnon (35) Monument aux morts.jpgLe Soldat blessé du monument aux morts de Vieux-Vy-sur-Couesnon.

    Notes et références


    Annexes


    Liens externes

    • « Jules Déchin », sur la base Joconde.
    • « Le statuaire Jules Déchin », sur julesdechin.blogspot.com.

    Catégorie:Sculpteur français du XIXe siècle
    Catégorie:Sculpteur français du XXe siècle
    Catégorie:Élève de l'École des beaux-arts de Lille
    Catégorie:Élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts au XIXe siècle
    Catégorie:Mémoire de la Première Guerre mondiale en France
    Catégorie:Naissance en novembre 1869
    Catégorie:Naissance à Lille
    Catégorie:Décès en juillet 1947
    Catégorie:Décès à Paris
    Catégorie:Décès à 77 ans
    Catégorie:Personnalité inhumée au cimetière de Montrouge
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists