Today: Wednesday 4 August 2021 , 2:24 am


advertisment
search




Jean Baptiste Thuillier de Beaufort

Dernière mise à jour 7 Jour , 18 heure 7 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Jean Baptiste Thuillier de Beaufort ) It was sent to us on 27/07/2021 and was presented on 27/07/2021 and the last update on this page on 27/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Jean Baptiste Thuillier de Beaufort, né le à Lachaussé (Somme), mort le à Paris, est un militaire français de la Révolution et de l’Empire.

États de service

Il entre en service le , comme lieutenant en second à l’école du génie de Mézières, et il en sort le , avec le grade d’ingénieur (lieutenant en premier).
Il reçoit son brevet de capitaine le , et il fait les campagnes de 1792 et 1793, à l’armée du Nord, comme aide de camp du général de Caux. Il est fait prisonnier le , à Fresnes, et il est de retour au service le , à la suite d'un échange de prisonniers.
Pendant sa captivité le Comité de salut public, le nomme chef de bataillon sous-directeur des fortifications le , et il est confirmé dans son emploi le . Employé d’abord à Bruxelles, il passe en l’an V, à l’armée de Sambre-et-Meuse, comme chef d’état-major du génie. En l’an VI, il exerce les mêmes fonctions à l’armée de Mayence, et en l’an VII, il est désigné pour prendre le commandement du génie du corps d’observation établi sur le Rhin. Il se trouve au bombardement de Philippsbourg, ainsi qu’à l’affaire devant Mannheim le 18 Sept 1799.
En l’an VIII, il prend le commandement du génie au corps du centre de l’armée du Rhin, et il se signale le dans la plaine de Fribourg, ainsi qu’aux batailles d’Engen le et de Biberach le de la même année.
Sur rapport de plusieurs officiers généraux et recommandation particulière du général Grenier, le général en chef Moreau, le nomme chef de brigade le . Passé l’année suivant à l’aile gauche de cette armée, il est honorablement cité aux combats d’Ampfing le et de Hohenlinden le suivant.
Confirmé dans son grade le , il est nommé par le premier Consul, directeur des fortifications à Bruxelles le . Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le , et officier de l’ordre le . En l’an XIII, il est désigné pour faire partie du collège électoral du département de la Dyle.
Il est admis à la retraite le , et il est fait chevalier de Saint-Louis par le roi Louis XVIII le .
Il meurt le , à Paris.

Sources

  • .
  • .
  • Jean Baptiste Thuillier-Beaufort sur roglo.eu

Catégorie:Officier supérieur du Premier Empire
Catégorie:Naissance en février 1751
Catégorie:Naissance dans la province de Picardie
Catégorie:Décès en juin 1824
Catégorie:Décès à Paris
Catégorie:Officier de la Légion d'honneur
Catégorie:Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis
Catégorie:Décès à 73 ans
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires

vu pour la dernière fois
Most vists