Today: Friday 30 July 2021 , 7:41 am


advertisment
search




Jean-François Defermon

Dernière mise à jour 3 Jour 5 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Jean-François Defermon ) It was sent to us on 27/07/2021 and was presented on 27/07/2021 and the last update on this page on 27/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Jean-François Defermon des Chapelières, né le à ChâteaubriantLes dates de naissance et de décès indiquées dans le Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 sont inexactes. et mort le à Saint-Jean-sur-Erve, est un préfet et député français sous le Premier Empire.

Biographie

Ancien Régime

Il est le fils de Jacques Defermon, sieur des ChapellièresIl s'agit d'un domaine près de Maumusson, à mi-chemin d'Ancenis et de Candé, acquis par son père Jean Defermon, chirurgien-barbier. Il prête le serment d'avocat en 1741 et achète en 1752 la charge d'alloué à Châteaubriant dont il devient maire de 1759 à 1769. Il quitte sa fonction municipale pour raisons de santé., avocat, alloué puis maire de Châteaubriant, décédé en 1782 et de Marie Lambert. Il épouse Marie Angélique Even. De leur mariage est issu Emmanuel Defermon né en 1799 à Laval qui sera sous-préfet de l'arrondissement de Château-GontierArchives nationales, base Leonore, dossier de légion d'honneur d'Emmanuel Defermon, LH/686/68..
«Il entre au séminaire de Nantes puis il renonce»«Mémoires inédits d'un grand commis des finances Jacques Defermon des Chapelières », Arnaud de Maurepas (éd.), Etudes et Documents CHEFF, 1993, p. 449. . Il devient avocat au parlement de Rennes, où son frère, Jacques Defermon, est procureur.

Révolution française

Élu juge au tribunal du district de Laval en 1792, il est incarcéré en 1794 pour fédéralisme. Condamné à mort, il ne doit son salut qu'à la chute de Robespierre en thermidor. En l'an IV, il devient procureur-syndic au sein du même district.
Rallié à Bonaparte, il devient le 6 floréal an VIII ( ) secrétaire général de la préfecture de la Mayenne.

Premier Empire


Désigné par le Sénat conservateur, le 18 brumaire an XII ( ), pour représenter la Mayenne au Corps législatif, il y siège jusqu'au .
Le , il est nommé préfet des Hautes-Alpes puis passe à la préfecture de l'Yonne le . Il perd son poste au retour du roi le . Pendant les Cent-Jours, il est nommé préfet du Var le . Destitué le , sa carrière prend fin avec la chute de l'Empire.

Distinctions

Jean-François Defermon est fait Baron de l'Empire le , et chevalier de la Légion d'honneur le

Notes

{{Référencesréférences=
Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny) sur le site de l'Assemblée nationale

Sources

Bibliographie

  • « Mémoires inédits d'un grand commis des finances Jacques Defermon des Chapelières », Arnaud de Maurepas (éd.), Etudes et Documents CHEFF, 1993, p. 365-460. Texte numérisé qui contient une généalogie de la famille archive

Catégorie:Naissance en mai 1762
Catégorie:Naissance à Châteaubriant
Catégorie:Décès en juillet 1840
Catégorie:Décès à Paris
Catégorie:Préfet du Consulat ou du Premier Empire
Catégorie:Préfet des Hautes-Alpes
Catégorie:Préfet de l'Yonne
Catégorie:Préfet du Var
Catégorie:Député de la Mayenne
Catégorie:Député au Corps législatif
Catégorie:Baron de l'Empire
Catégorie:Chevalier de la Légion d'honneur
Catégorie:Naissance dans la province de Bretagne
Catégorie:Décès à 78 ans
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires

vu pour la dernière fois
Most vists