Today: Saturday 19 June 2021 , 4:37 pm


advertisment
search




Bataille de Tabankort (2015)

Dernière mise à jour 24 Jour , 8 heure 61 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Bataille de Tabankort (2015) ) It was sent to us on 26/05/2021 and was presented on 26/05/2021 and the last update on this page on 26/05/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
La deuxième bataille de Tabankort se déroule du 16 au lors de la guerre du Mali. Elle oppose les groupes loyalistes de la Plateforme aux groupes rebelles de la CMA pour le contrôle de la localité de Tabankort.

Prélude

Six mois après les premiers combats à Anéfis et Tabanfort, la situation reste tendue entre les loyalistes et les rebelles. Les premiers occupent la bourgade de Tabankort tandis que les seconds restent basés à AnéfisDakana : MALI: sur la route d'Anefis, foyer de tensions régionales (Reportage). Les deux camps s'accusent mutuellement de pillages et d'exactions
Le , la Coordination des mouvements de l'Azawad annonce avoir décidé les milices loyalistes .

Déroulement


Le 16 et le , des escarmouches opposent loyalistes et rebelles à Tabankort, les échanges de tirs ne font cependant pas de victimes . Le 19, les rebelles maintiennent leurs forces près de la localité et demandent à la MINUSMA de se retirer, ce qu'elle refuse .
Le , un incident oppose les casques bleus aux rebelles ; un hélicoptère néerlandais de la MINUSMA intervient près de Tabankort et tire au moins six missiles sur un véhicule du MNLA qui transportait de armes lourdes . La MINUSMA déclare dans un communiqué avoir été et précise avoir procédé à des tirs de sommation mais sans résultat . De son côté la coordination des Mouvements de l'Azawad, nie avoir ouvert le feu sur les positions des casques bleus et accuse les forces de l'ONU d' , elle déclare mais affirme demeurer .
Le même jour, des combats ont également lieu pendant plusieurs heures entre les rebelles et les loyalistes .
Le , à Kidal, 200 manifestants, principalement des femmes et des enfants, occupent l'aéroport de la ville. Les casques bleus sont attaqués à coups de pierres et se replient dans leur camp . La situation s'apaise le lendemain, les soldats de la MINUSMA ne sortent pas de leur camp et les chefs coutumiers appellent au calme .

Les pertes

Dans un premier temps, la coordination des Mouvements de l'Azawad affirme que selon un bilan provisoire, les tirs de la MINUSMA ont causé la mort d'au moins cinq de ses hommes et fait une vingtaine de blessés. Le , les victimes sont ramenées à Kidal, RFI rapporte que selon un responsable de la ville, le bilan est de 11 morts et 21 blessés du côté des groupes armés rebelles .
De son côté, la Plateforme des groupes armés loyalistes affirme avoir perdu 5 combattants et 2 véhicules, et enregistré 26 corps pour les rebelles . Par la suite elle revendique également la destruction de 14 véhicules rebelles et deux BRDM-2 .
Dans son rapport de , l'ONU indique qu'au moins 6 hommes du GATIA ont été tués dans les combats de la journée du et que la MINUSMA a fourni des soins à 25 combattants de la PlateformeRapport du Secrétaire général sur la situation au Mali, Conseil de sécurité des Nations Unies, 27 mars 2015, p.5..

Conséquences

Le , la MINUSMA et les rebelles concluent un accord pour l'établissement d'une zone temporaire de sécurité, large de 10 kilomètres et située entre Anéfis et Almoustarat. La zone demeure contrôlée par les forces de l'ONU et le port d'armes y est interdit aux combattants des groupes armés . Cet accord est dénoncé par au moins un millier d'habitants de Gao qui manifestent violemment contre la MINUSMA le 27, des casques bleus rwandais ouvrent le feu, tuent trois manifestants et en blessent quatre autres . Le 28, la MINUSMA annonce retirer son projet de sécurisation à Tabankort . Le 29, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta se rend à Gao .

Références


Catégorie:Bataille de 2015
Catégorie:Bataille impliquant le Mali
Catégorie:2015 au Mali
Catégorie:Janvier 2015
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires




vu pour la dernière fois
Most vists