Today: Wednesday 28 July 2021 , 1:49 am


advertisment
search




Charles Mombaya

Dernière mise à jour 1 Jour , 6 heure 23 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Charles Mombaya ) It was sent to us on 26/07/2021 and was presented on 26/07/2021 and the last update on this page on 26/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Charles Mombaya Massani était un chanteur, arrangeur, auteur-compositeur, interprète et producteur congolais, chrétien Baptiste de la communaute baptiste du Fleuve au Congo-Kinshasa. Il est né le 31 octobre 1956 à Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa) et mort le 20 mai 2007. Il a produit 20 albums et a créé le studio Asifiwe Sprl.
Il fut le fondateur et président de l’Association des musiciens chrétiens du Congo (AMCC) qu’il a dirigée jusqu’à sa mort. Charles Mombaya a consacré de carrière musicale à la musique chrétienne et fut le plus grand musicien chrétien que la République démocratique du Congo n'avait jamais eu auparavant puis il est considéré comme le Père de la musique chrétienne au Congo .

Biographie

Mombaya est né le 31 octobre 1956 à Kinshasa {{Lien weblangue = fr-FRtitre = Charles Mombaya, père de la musique chrétienne congolaise authentique Amen.cdurl = http://www.amen.cd/actualite/les-inoubliables/2015/02/10/charles-mombaya-pere-de-la-musique-chretienne-congolaise-authentique.htmlsite = Amen.cdconsulté le = 2016-02-18.
En 1974, il est baptisé dans une église baptiste .

Carrière

En 1975, il créa la chorale « les ambassadeurs du Christ » avec laquelle il remportera plusieurs prix dont celui de meilleur chœur mixte en 1981, à l'occasion du premier Festival National des chorales chrétiennes, organisé par les Églises Catholique, Protestante et Kimbanguiste .
En 1979, il fut nominé au concours sur l'hymne de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), au cours de la même année il fut admit comme membre du célèbre groupe vocal Protestant au sein duquel il assumera les fonctions de directeur technique adjoint. Il dirigea une chorale composée de 5.000 chantres à l'occasion du centenaire du protestantisme au Congo (RDC) .
En 1980, il créa « Les Messagers », premier quartet de gospel au Congo (RDC) . À l'initiative de Charles Mombaya, 85 musiciens chrétiens congolais réalisèrent pour la première fois un album audio-vidéo (ASIFIWE) dont le succès ne tardera pas à dépasser les frontières du Congo (RDC) . Il faut noter que Charles Mombaya est le fondateur de l'Association des Musiciens Chrétiens du Congo (AMCC) dont il fut le président jusqu'à sa mort.
En 1982, il fut chargé du programme national de musique au secrétariat général de l'Église du Christ au Congo (ECC). La même année il fut consacré diacre par la Communauté baptiste du Fleuve Congo. En 1983, la chanson « dot » de Charles Mombaya remporta le du premier festival de musique à l'université.
En 1986, il obtient un diplôme à l’Institut national des arts (INA) de Kinshasa Roger DIKU Kapotho, CHARLES MOMBAYA: Il y a , mourait le père de la musique religieuse authentique congolaise!, congoone.net, Congo-Kinshasa, 27 mai 2010 .
Charles Mombaya est membre de la Fédération Internationale de la Musique Chorale depuis 1989.
Accompagné d'un Chœur de 30 jeunes congolais, Charles Mombaya fut désigné par l'Unesco pour représenter l'Afrique au Mémorial d'Hiroschima au Japon en 1995 et cinq ans après l'Unesco fera encore appel à lui pour animer une conférence sur l'héritage culturel à l'ère de la mondialisation en Jordanie.
Dans le souci de promouvoir les jeunes talents de la musique chrétienne, Charles Mombaya créa en juin 2002 l'émission « Star pour Jésus ». Au cours du même mois il fut le seul musicien chrétien à être décoré par le gouvernement congolais de la « Médaille de Mérite Artistique ». Au mois de décembre de la même année , il fut désigné meilleur musicien chrétien de l'année 2002 par « Mérite Congo Awards ».
Auteur-compositeur d'une centaine de chansons , Charles Mombaya a effectué plusieurs tournées à travers le monde notamment en France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, au Portugal, en Espagne, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Norvège, aux États-Unis, en Haïti, au Japon, en Jordanie, en Angola, etc{{Lien weblangue=fr-FRtitre=Charles Mombaya, père de la musique chrétienne congolaise authentique Amen.cdurl=http://www.amen.cd/actualite/les-inoubliables/2015/02/10/charles-mombaya-pere-de-la-musique-chretienne-congolaise-authentique.htmlsite=Amen.cdconsulté le=2016-03-05. Charles Mombaya a déjà réalisé 20 Albums dont 12 Vidéos et 10 CD.
À Paris où il préparait son doctorat en musicologie, Charles Mombaya avait créé en 1995 la chorale « ASIFIWE » qui l'accompagnaient dans certaines de ses tournées à travers le monde. Charles Mombaya était détenteur d'un diplôme de Gradué en musique de l'Institut National des Arts (INA), d'une Maîtrise de musicologie et d'un Diplôme d'études approfondies (DEA) de littérature française de l'Université de la Sorbonne (Paris-IV) .
En 1996, il obtient une maitrise en musicologie et un diplôme d'étude approfondies de littérature de l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV) Roger DIKU Kapotho, Il y a trois ans Charles MOMBAYA disparaissait !, congoone.net, Congo-Kinshasa, 27 mai 2010 .
Dans le souci de promouvoir la musique chrétienne, Charles Mombaya s'était doté d'une structure de production (ASIFIWE sprl) qui comprenait un studio d'enregistrement, deux bancs de montage virtuel et une Maison de distribution dont il était le Président-Directeur Général .
Charles MOMBAYA meurt le dimanche 20 mai 2007 à 11h30 dans son domicile . Ces obsèques ont réuni des milliers de personnes avec la présence de plusieurs musiciens chrétiens, délégations des provinces de la RDC et d'autres pays, autorités-politico administratives et responsables religieux à la Cathédrale du Centenaire Protestant dans la ville de Kinshasa. Charles MOMBAYA est enterré le mardi 29 mai 2007 au cimetière de Kinkole à Kinshasa .

Héritage

Charles Mombaya laisse un héritage immense à la musique chrétienne congolaise de pouvoir adorer et louer le Seigneur dans plusieurs styles musicaux et qu'un musicien chrétien peut également s'inspirer de la société pour pouvoir faire passer son message à travers la chanson. Même après sa mort, Charles Mombaya continue à inspirer une nouvelle génération d'artistes chrétiens au Congo et d'ailleurs et ses chansons sont devenus des chants populaires qui font partie des chants liturgiques des chrétiens d'Afrique. Beaucoup de musiciens chrétiens célèbres ont été formés par lui comme la sœur L'Or Mbongo, Marie Misamu, Dorcas Kaja, Sandra Mbuyi, Nana Lukezo, Chimène Manzambi, David Lukezo. D'autres se sont fait connaître en participant à ses clips comme Runo M'vumbi, René Lokua, Vicky Vuadi, Aimé Nkanu, Lazare Taka Sasa, David Ngoma et Mbuta Kamoka pour ne citer qu'eux. Charles Mombaya a collaboré avec Marcel Boungou dans "Nobody Knows" sur l'album "Louange Plus" et sur la chanson "Mokili Oyo" et aussi avec Nathalie Makoma dans "Nalingi yo mingi" et "Mokili Oyo" sur l'album "Retro". Il a également collaboré avec Marie Misamu dans la chanson " Bula Ntula ya nini ? " sur l'album " Allô! Téléphone ".

Discographie

  • 1992 - Asifiwe
  • 1994 - El Shaddai
  • 1995 - Jéhovah Jiré
  • 1996 - Jéhovah Shalom
  • 1997 - Louange Plus
  • 1998 - Rabbi
  • 1999 - Gospel Plus
  • 1999 - Retro
  • 2000 - Tu es Dieu
  • 2002 - Témoignage
  • 2005 - Allô! Téléphone

DVD & VHS Clips

  • 1992 - Asifiwe -en VHS
  • 1994 - El Shaddai -en VHS
  • 1995 - Jéhovah Jiré -en VHS
  • 1996 - Jéhovah Shalom -en VHS
  • 1997 - Louange Plus
  • 1998 - Rabbi
  • 1999 - Gospel Plus
  • 1999 - Retro
  • 2000 - Tu es Dieu
  • 2002 - Témoignage (clips) -en VHS
  • 2005 - Allô! Téléphone
  • 2006 - La Consécration (13 titres de Légende)

Concerts

  • 1999 - Concert á Espagne
  • 1999 - Concert à Montréal
  • 2000 - Concert d'Action de Grâce ( de Ministère) au stade Tata Raphael - en VHS
  • 2002 - Charles Mombaya, Mbuta Kamoka, René Lokua, Carlyto Lassa, José Fataki - Unité , concert a Paris -en VHS
  • 2004 - Charles Mombaya - Live à Londres - Dvd et Cd

Hommages

  • 2007- L'Immortel Charles MOMBAYA
  • 2007 - L'Immortel Charles MOMBAYA , Il a parlé (Alobaki)
    • 2007 - NakeÏ Nakozonga , Je m'en vais... je reviendrai (avec les Messagers)
    • 2012 - Hommage à Charles MOMBAYA ,
    ASIFIWE - EL SHADDAI , l'intégrale des clips
  • 2012 - Hommage à Charles MOMBAYA ,
  • GOSPEL PLUS , l'intégrale des clips
  • 2017 - Soirée Nkembo na Yahweh
  • Notes et références

    {{Références références =

    Voir aussi


    Bibliographie







    • Liens externes





    • Catégorie:Naissance en octobre 1956
      Catégorie:Décès en mai 2007
      Catégorie:Chanteur congolais (RDC)
      Catégorie:Naissance à Léopoldville
      Catégorie:Décès à 50 ans
      Catégorie:Musique dans le protestantisme
      Catégorie:Chanteur de gospel
      Catégorie:Chanteur chrétien évangélique
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires

    vu pour la dernière fois
    Most vists