Today: Sunday 13 June 2021 , 12:00 am


advertisment
search


Portail Cinéma québécois Acteur 2

Dernière mise à jour 1 Jour , 15 heure 7 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Portail Cinéma québécois Acteur 2 ) It was sent to us on 11/06/2021 and was presented on 11/06/2021 and the last update on this page on 11/06/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Rose Ouellette dite « La Poune », née le à Montréal (Canada) où elle est morte le , est une comédienne, humoriste et directrice de théâtre (burlesque).
Rose-Alma Ouellette est issue d'une famille pauvre et nombreuse de l'est de Montréal. 17 de ses frères et sœurs moururent en bas âge, ne lui laissant que 3 sœurs atteignant l'âge adulte. Elle quitte l'école dès l'adolescence et travaille quelques mois dans une usine de chaussures (Duchess Shoes) au coin de Craig et Beaudry à Montréal.
Attirée par la scène, elle gagne trois concours de chants amateurs à Montréal en 3 semaines. Après quelques seconds rôles au Ouimetoscope, Rose Ouellette est engagée par le comédien et chanteur Paul Hébert pour jouer au Théâtre King-Edward de Montréal des rôles de plus en plus importants. Elle n'a alors que 19 ans.
Dès sa première comédie, elle se présenta alors, pour les besoins de la situation comique et parce que les noms phonétiquement drôles étaient à la mode, sous celui de « Casserole ». Quelques mois plus tard, Rose Ouellette prend le nom de scène « La Poune » à la suggestion d'un de ses premiers partenaires, le célèbre Olivier Guimond, père. Il suggère "La Poune" parce que cela rimait avec son propre nom de scène, "Ti-zoune". D'ailleurs, Olivier Guimond, père, fasciné par ce talent authentique et hors de l'ordinaire, la prend sous son aile et l'aide à comprendre les mécanismes du jeu d'acteur du monde burlesque.
Dès 1953, on lui demanda de tenir un petit rôle dans son premier film, Cœur de maman
Longtemps ignorée à la télévision québécoise, elle fait ses débuts à la télévision dans «Les Deux Valses», pièce d'André Laurendeau présentée par la SRC en 1960. Puis on la retrouve, l'année suivante, dans la série humoristique «Télé-surprise» (CFTM). Plus tard, elle tient des rôles épisodiques dans les téléromans « Chère Isabelle » (TVA, 1976-1977), « Les Brillant » (TVA, 1979-1982) et « Les Moineau et les Pinson » (TVA, 1982-1985).
Au théâtre, Rose Ouellette joue, en 1974, dans Un jour, ce sera ton tour de Serge Sirois au Théâtre du Nouveau-Monde et, en 1981, avec Réjean Lefrançois, dans Boeing Boeing au théâtre d'été de l'île Charron. Elle fut également très active pendant une vingtaine d'années au Théâtre des Variétés.
Au cinéma, elle tient des rôles dans L'Apparition (1972) de Roger Cardinal et Les Aventures d'une jeune veuve (1974) de Roger Fournier.
Lire l’article >
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires




vu pour la dernière fois
Most vists