Today: Saturday 19 June 2021 , 3:48 pm


advertisment
search




Amos Elegbe

Dernière mise à jour 1 Jour , 6 heure 32 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Amos Elegbe ) It was sent to us on 18/06/2021 and was presented on 18/06/2021 and the last update on this page on 18/06/2021

Votre commentaire


Entrez le code
 
Amos Elegbe, né le à Savè, est un homme politique et universitaire béninois proche du président Boni Yayi. Il a été député et deux fois ministre du Tourisme du Bénin.

Biographie

Amos Elegbe est né le , à Savè, dans le département des Collines au centre du Bénin. Il est marié et père de trois enfants.
Il a enseigné pendant plus de trente-cinq ans l’urbanisme et les politiques de gestion urbaine, l’étude et l’évaluation des projets de développement, les politiques d’aménagement du territoire et les relations villes-campagnes au département de géographie et d’aménagement du territoire de l’ex-université nationale du Bénin. Il a aussi dispensé les cours d’économie sociale et de politiques publiques à l’Institut national d’économie de la même université, dénommée depuis 2001 l’université d'Abomey-Calavi. Il a fait valoir ses droits à la retraite en 2011.
Nommé membre du gouvernement du président Mathieu Kerekou le au département du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, Amos Elegbe a joué un rôle important dans l’organisation de la Conférence des forces vives de la nation de . Il était en effet le rapporteur général du Comité préparatoire de cette rencontre qui a consacré l’État de droit, le multipartisme et la démocratie au Bénin.
Élu député en 1991, il a écrit aux côtés d’importantes figures politiques nationales comme le Président Justin Tometin Ahomadegbe, le Professeur Albert Tevoedjre, les anciens Présidents du Parlement béninois, Adrien Houngbédji et Bruno Amoussou, l’histoire de la Première Législature de l’Assemblée Nationale du Renouveau démocratique. Au cours de son mandat de cinq ans (1991-1995), il a présidé le groupe parlementaire « Démocratie et Solidarité », dont la plupart des membres étaient des élus du Parti du renouveau démocratique (PRD) de Maître Adrien Houngbédji et du Parti social-démocrate (PSD) du Président Bruno Amoussou.
Il a été nommé deux fois ministre, à la fin des années 1980 (Ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme) et au début des années 2000 (Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme). Ses mandats ministériels ont laissé d’importants acquis dans les secteurs de l’artisanat et du tourisme au Bénin, qui lui ont valu le titre de ..
Amos Elegbe est l’initiateur du « Projet de Développement de la Zone Touristique de la Route des PêchesSite officiel du Programme de Développement de la Zone Touristique de la Route des Pêches. http://www.24haubenin.info/?Route-des-peches-1200-milliards Route des pêches : 1200 milliards pour mettre le Bénin sur l’orbite du développement, 24 heures au Bénin, 3 avril 2014. http://www.jeuneafrique.com/227218/economie/benin-la-projet-damenagement-de-la-qroute-des-pechesq-en-pleine-controverse/ Bénin : la projet d’aménagement de la « Route des pêches » en pleine controverse, Jeune Afrique, 31 mars 2015. » visant à promouvoir le tourisme balnéaire au Bénin.
Directeur général de l’Office national du tourisme et de l’hôtellerie (ONATHO) de 1974 à 1982, il a posé les actes majeurs qui ont transformé ces deux secteurs ., notamment la construction de l’Hôtel Sheraton de Cotonou, aujourd’hui devenu Benin Marina Hôtel, celle de l’hôtel Tata Somba de Natitingou et l’aménagement de l’embarcadère d’Abomey-calavi qui a lancé le village lacustre de Ganvié sur le plan touristique international.
De 1982 à 1989, il a dirigé le projet franco-béninois chargé de l’élaboration des plans directeurs d’urbanisme des principales villes du Bénin, dénommé en 1986, Société d’Études Régionales, d’Habitat et d’Aménagement Urbain (SERHAU-SA). À ce poste, il a mis au point le premier Projet de Gestion et de Réhabilitation Urbaine (PRGU) et contribué à la création de deux Agences d’exécution que sont la SERHAU-SA et l’Agence des Travaux Urbains (AGETUR) chargées de la mise en œuvre du plan d’assainissement et de pavage de la ville de Cotonou, de Porto-Novo, de Parakou et de plusieurs centres urbains secondaires.

Formation

Amos Elegbe est titulaire d’un doctorat de en études urbaines, soutenu en à l’université Toulouse-Jean-Jaurès (France). Sa thèse a pour thème : « Aménagement et urbanisation des petites villes du Centre Dahomey (Bénin) : cas concret de Savè ». Il est aussi nanti d’un diplôme universitaire de spécialité en aménagement urbain à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la même ville.
Amos Elegbe est aussi détenteur d’un Certificat d’économie rurale, obtenu en 1972 à l’Institut de législation et d’études rurales, de la Faculté de droit et des sciences économiques de Toulouse et d’un autre Certificat d’études supérieures en aménagement de l’espace rural à l’Institut Daniel Fauchet-Toulouse.
Il est éligible depuis au Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES).

Militantisme et engagement politiques


Amos Elegbe s’est engagé très tôt alors qu’il était au Lycée dans les mouvements associatifs et politiques.
Au Lycée Victor Ballot, dénommé Lycée Béhanzin de Porto-Novo, où il fit ses études secondaires, il a été successivement en 1964 Secrétaire Général de l’Association des Elèves et Étudiants de Savè (AEES), sa commune d’origine, et en 1967 Président de la Section de l’Union Générale des Elèves et Étudiants du Dahomey (UGEED) du même Lycée.
En France, Amos Elegbe a poursuivi son engagement militant au sein de la Fédération des Étudiants d’Afrique Noire en France (FEANF) entre 1970 et 1973. Il a été Secrétaire puis Président de la Section de l’Université de Toulouse de l’Association des Étudiants Dahoméens en France (AED) puis Secrétaire aux Affaires sociales de la FEANF de la même académie.
Amos Elegbe a été membre fondateur successivement :
  • de l’Association des Jeunes de Savè (sa ville natale) pour le Refus de la misère ( ODO KOYA) en 1968,
  • du Parti Union pour la Démocratie et la Reconstruction Nationale ( UDRN) en 1990. C’est sous les couleurs de cette formation politique qu’il a été élu Député en 1991 au titre de la Première Législature du Renouveau Démocratique.
  • du Congrès Africain pour le Progrès (CAP-SURU) en 2000 dont il a été le Premier Vice-président.
Depuis sa fondation en 2008, il est Conseiller politique de l’Alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), une alliance de Partis soutenant l’action politique du Président de la République Boni Yayi.

Distinctions et titres honorifiques

  • Grand officier de l'Ordre national du Bénin
  • Officier de l’ordre de la Pléiade
  • Rapporteur général du Comité préparatoire de la Conférence nationale des forces vives de la nation ayant débouché sur le Renouveau démocratique au Bénin, en
  • Signataire de la Quatrième Convention ACP-CEE Lomé 4 en à Lomé.
  • Président de la Conférence ministérielle sur la diversité culturelle en , Cotonou (Bénin). Il a présidé le Comité ministériel pour l’élection pour le premier mandat du président Abdou Diouf en qualité de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en 2002 à Beyrouth (Liban).
  • Consultant et Expert de l’ACCT et membre du comité chargé de l’élaboration de la Convention internationale sur la diversité culturelle entre 2003 et 2005 siégeant à l’UNESCO à Paris
  • Ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme (1989-1990)
  • Ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme (2001-2003)
  • Plusieurs fois conseiller technique, Chargé de Mission et Directeur Adjoint de Cabinet du Président Mathieu Kerekou.
  • Il assume depuis les fonctions de Conseiller spécial aux Affaires politiques du président Boni Yayi

Publications scientifiques et communications

  • Aménagement et urbanisme des petites villes du centre Dahomey : cas concret de Savè, Thèse de doctorat, Université Toulouse 2, Notice de la thèse dans le catalogue Archipel du Réseau des bibliothèques de l'université de Toulouse.
  • « Les aides publiques internationales au Bénin de 1985 à 1995 : les grandes orientations », Consultant, Ministère Français de la Coopération, Cotonou, 1996. Membre du Comité de Synthèse des Travaux sur l’Évaluation de l’Aide Publique Française en Afrique à Paris en 1997.
  • « L’Étude sur la Stratégie Sectorielle d’Investissement Public en milieu urbain au Bénin », Consultant, Banque Mondiale et SERHAU-SEM, en collaboration avec des Experts Nationaux et Internationaux, Cotonou, .
  • « Les Nouveaux types de rapports villes-campagnes en Afrique Subsaharienne : dualisme et complémentarité », Pages de Géographie, Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, Université d’Abomey-Calavi, 2007.
  • « L’Urbanisme en Afrique : Sa définition, son Contenu, et son Rôle dans la Politique d’Aménagement du Territoire National », dans les Annales FLASH /UNB, et 4 , 1989,
  • « Gouvernance Urbaine et Nouvelles Problématiques de la Recherche dans les Villes du Sud », PRUD, Paris 2004
  • Urbanisme dirigé dans l’agglomération Toulousaine, Centre Interdisciplinaire d’Études Urbaines, Toulouse 1972
  • Elaboration des Plans Directeurs d’Urbanisme des Villes de Porto-Novo, Lokossa, Abomey, Bohicon, Djougou, Parakou et Cotonou, Projet Plans d’Urbanisme au Bénin, PUB, Cotonou, 1986
  • Elaboration des Plans Directeurs d’Urbanisme des Villes Secondaires du Bénin et des Registres Fonciers Urbains de Cotonou, Porto-Novo, Parakou, SERHAU, Cotonou, 1996
  • « La Culture dans la Politique nationale de Développement », Programme Diversité Culturelle, Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Douala (Cameroun) et Hanoï ( Vietnam) en 2003
  • « L’Intégration de l’Économie de la culture dans les stratégies et les politiques de développement des pays du sud : Définition du rôle des différents acteurs dans la mise en œuvre des actions en faveur du développement des industries culturelles », Agence Intergouvernementale de la Francophonie, Yaoundé en 2003 et Ouagadougou en 2004.

Vie familiale

Né d’une famille chrétienne, Amos Elegbe est d’obédience protestante méthodiste. Il est marié et père de trois enfants.

Notes et références


Annexes

Articles connexes

  • Liste des députés béninois de la Ie législature
  • Liens externes


    Catégorie:Ministre béninois
    Catégorie:Ministre du Tourisme
    Catégorie:Universitaire béninois
    Catégorie:Urbaniste
    Catégorie:Docteur de l'université Toulouse-Jean-Jaurès
    Catégorie:Professeur à l'université d'Abomey-Calavi
    Catégorie:Officier de l'ordre de la Pléiade
    Catégorie:Naissance en avril 1947
    Catégorie:Naissance dans la colonie du Dahomey
    Catégorie:Député béninois
     
    commentaires

    Il n'y a pas encore de commentaires




    vu pour la dernière fois
    Most vists